Claire met la pression à Patrick pour qu’il retrouve le responsable des euthanasies !

 

Claire met la pression à Patrick pour qu’il retrouve le responsable des euthanasies !

10 / 02 / 2016

Sans titre-93Au commissariat, Claire annonce à Patrick que le maire du 3ème arrondissement de Marseille annule l’opération qu’il devait subir sous prétexte que l’hôpital public serait devenu plus dangereux que sa maladie. Le commandant dit qu’il cherche à faire parler de lui. La vice procureure de la République lâche qu’il communique dans ce sens car il sait que les gens seront réceptifs. Claire cherche ensuite à savoir si l’enquête avance. Patrick confie avoir eu une première approche avec le docteur Ghika, qui remplace Gabriel à l’hôpital. Claire lui demande de bien travailler dès maintenant avant que les médias soient contre la police. Elle compte sur lui pour accélérer.

Sans titre-94Jeanne convoque Ghika dans son bureau car Patrick a de nouveau des questions à lui poser. Il cherche en effet des explications au sujet du décès d’un patient (Michel Germain, un accidenté de la route) aux urgences le 30 août dernier quand il était encore responsable du service. Ghika dit qu’il ne se souvient plus de cette histoire. La directrice de l’hôpital lui sort alors un certificat qu’il a signé en indiquant un arrêt cardiaque sans plus de précisions. Ghika annonce que l’homme était grièvement brûlé comme c’est mentionné plus haut dans le document. Patrick, qui a fait pratiquer une autopsie sur ce patient, balance qu’il a reçu par injection le même mélange létal que Madame Lacombe et Monsieur Plénel (deux anciens patients décédés). Ghika jure qu’il ne comprend pas comment cela est possible malgré le rapport du médecin légiste. Ghika affirme qu’il n’a jamais donné un tel mélange à un patient. Le commandant Nebout demande à Ghika de ne pas quitter Marseille, car il aura peut-être d’autres questions à lui poser…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin