L'intrigue autour de l'euthanasie saluée par les internautes

 

L’intrigue autour de l’euthanasie saluée par les internautes

02 / 02 / 2016

FB01L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté mercredi 27 janvier dernier la proposition de loi accordant de nouveaux droits aux personnes en fin de vie comme l’indiquent nos confrères du magazine Télé Loisirs. Ce texte permettra notamment que certains patients atteints de maladies graves et incurables se voient proposer un traitement sédatif qui les endorme jusqu’à la mort, sans les réveiller. Ce droit à la sédation profonde s’accompagnera d’un arrêt des traitements de maintien en vie et sera mis en œuvre selon une procédure collégiale.

En pleine actualité sur cette nouvelle proposition de loi sur la fin de vie, Plus belle la vie sur France 3 met en scène une intrigue liée à ce sujet. Depuis quelques temps, Gabriel suit dans son service, Julien, le mari de sa meilleure amie Sonia, traité pour un cancer en phase terminale. Sonia, enceinte, voulait que son mari puisse vivre jusqu’à la naissance du bébé, mais elle s’est finalement rangée de son côté. Julien voulait que ses souffrances cessent et a demandé à Gabriel de l’aider à partir.

A la fin de l’épisode diffusé le lundi 1er février à 20h25 sur France 3, Gabriel, assisté de Babeth, a donc administré un produit létal à Julien. Si le médecin a respecté la volonté de son patient, en accord avec l’épouse de ce dernier, il y a fort à parier que Gabriel va être inquiété pour son geste. Il va avoir des problèmes à cause de Sonia, Monsieur Lagari (le père de Julien) mais aussi de Cédric, l’ambulancier qui a eu une aventure avec lui.

Comme à son habitude, Plus belle la vie a ainsi abordé un sujet de société important. Le feuilleton de France 3 revendique depuis plusieurs années son traitement de l’actualité, celui-ci ne déroge pas à la règle. Sur Twitter, les réactions des internautes semblent plutôt positives, plusieurs téléspectateurs remerciant Plus belle la vie d’aborder ce sujet sensible. Cet épisode a même été salué par l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD). « Même PBLV aborde l’euthanasie. Si ça pouvait faire avancer la cause ! Avec la loi Leonetti, les médecins obligés d’aider en douce ».

Sur le réseau social on pouvait notamment lire :

@Elo250GTO : « 👏 Bravo d’avoir eu l’audace d’aborder le sujet de l’euthanasie . #PBLV un sujet au cœur de l’actualité » ;

@boher_team : « #PBLV qui traite de tous les sujets de société sans tabous . Bravo 👏🏼 #euthanasie @PBLVofficiel @OlivierSzul @GroupeTelfrance » ;

@8July_ : « Gabriel à abréger les souffrances de Julien… #RIPJulien #PBLV #Euthanasie » ;

@jeunesadmd : « Merci à la série @PBLVofficiel d’aborder avec sobriété le thème du droit à l’#euthanasie. #ProChoix #findevie #PBLV » ;

@CelyneSR : « Parler de l’euthanasie subtilement ! J’aime #PBLV pour ça (et je l’assume ) ! Parler de vrais sujets » ;

@NicoHikona19 : « #PBLV traite très bien de l’aide à mourir et de l’euthanasie. Ils en traitent de la même manière que de trop nbx cas en #France @ADMDFRANCE » ;

@divinity40000 : « L’euthanasie dans #PBLV… Espérons que ça va faire évoluer certains esprits. Le conflit de Riva entre amitié et devoir… horrible 😞 ».

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin