Jeanne pique une crise de nerfs au procès de Margaux !

 

Jeanne pique une crise de nerfs au procès de Margaux !

05 / 11 / 2015

Sans titre-85A Phénicie, Jean-Louis dit à Céline que le premier jour du procès Claire a été plutôt gentille avec Margaux. Pour l’avocate, c’est bon signe. Elle explique qu’un procureur ne cherche pas la peine la plus sévère mais plutôt la plus juste. Jean-Louis aimerait que Margaux rentre à la maison dès la fin du procès. Pour ça, la présence d’Arthur à l’audience serait souhaitée. Céline insiste pour qu’il vienne afin que les jurés voient l’amour que Margaux lui porte. Jean-Louis décide d’en discuter avec son fils…

Sans titre-84Au Palais, Jeanne s’emporte contre Claire qui selon elle a fait le procès de sa fille et non celui de Margaux la veille ! Claire dit qu’elle est obligée de parler d’Elise pour que les jurés comprennent bien toute l’histoire. Maître Klébert tente de faire comprendre à Jeanne que Claire a simplement exposé les faits. Pour Jeanne, c’était des accusations ! Claire tente de faire comprendre à la directrice de l’hôpital de Marseille-Est qu’il est important de parler de l’état psychologique d’Elise pour ne pas que Margaux parte en prison pour les 30 prochaines années. Quand Claire part, Maître Klébert demande à Jeanne de se reprendre…

Sans titre-83Le président du procès interroge Arthur au sujet de Margaux. Claire cherche à savoir si le jeune homme a vraiment trouvé de la drogue chez lui. Elle évoque ensuite Elise. Arthur lâche le mot « méchante » avant de pleurer. Pour le calmer Margaux lui explique « Arthur calme-toi. Les gens autour de toi sont gentils ». Claire invite Margaux à venir rejoindre Arthur à la barre pour l’aider dans sa déposition. Le président donne son accord. Margaux prend son frère dans ses bras. La jeune femme explique qu’Arthur avait trouvé un sac d’héroïne qui avait été caché chez eux par Elise. Margaux révèle qu’une fois Elise était en bas de leur maison pendant la nuit pour déposer la marchandise en cachette même si elle avait toujours nié. Quand Arthur a pris la drogue, Margaux a fait venir les pompiers. A l’hôpital, Arthur a eu un lavage d’estomac. Claire comprend que Margaux lui a sauvé la vie.

Sans titre-88Après l’incident, Margaux raconte avoir été chez Elise lorsqu’elle était très en colère pour lui demander des explications. La jeune femme confie qu’Elise disait des choses horribles sur son frère. Claire cherche à savoir quels étaient les propos d’Elise à ce moment là. Margaux annonce que quand Elise a appris qu’Arthur avait avalé la drogue elle a balancé « Il aurait mieux fait de crever ! ». En entendant ça, Jeanne se lève et hurle « Elle ment. Ma fille n’aurait jamais dit ça. Elle avait du coeur ». La directrice de l’hôpital de Marseille-Est pique une énorme colère. « Elle dit n’importe quoi ! Elle est jalouse d’Elise » hurle t-elle avant de faire un malaise. Elle s’écroule dans les bras de Vincent et d’Anémone…

Sans titre-82A l’hôpital, Jeanne est placée par le médecin sous sédatifs. Pendant qu’elle se repose, Caroline donne de ses nouvelles à Vincent et Anémone. La psychologue annonce qu’aujourd’hui il y a un vrai risque d’effondrement pour Jeanne. Elle pense que Vincent et Anémone auraient du empêcher Jeanne de participer au procès. Caroline dit que la directrice de l’hôpital va avoir besoin de beaucoup de réconfort car il n’y a presque plus rien qui la raccroche à la vie…

...

Prochain épisode

Episode 3195, vendredi 20 janvier 2017

Valentin va devoir convaincre que son scoop n’est pas une fausse information. Sacha récupère un cadeau, tandis qu’Abdel vit...

 

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin