Samia et Jean-Paul cherchent un plan pour gérer leurs problèmes financiers

 

Samia et Jean-Paul cherchent un plan pour gérer leurs problèmes financiers

28 / 10 / 2015

Sans titre-3A l’appartement Boher, Samia donne des coups de louche dans les murs. Elle ne supporte plus d’entendre le voisin du dessus marcher sur sa tête. Tourlac qui est le Président du Conseil Syndical débarque en disant qu’il ne fait pas de bruit car il a de la moquette au sol et des pantoufles aux pieds ! Tourlac pense que Samia lui fait la guerre car elle croit qu’il était au courant que des travaux devaient être effectués dans leur immeuble avant la signature de l’achat de son appartement chez le notaire. Le ton monte entre Samia et Tourlac. Jean-Paul demande à ce dernier de se calmer. Tourlac balance que si la jeune femme continue de taper dans les murs, il lui envoie une mise en demeure.

Au commissariat, Samia et Jean-Paul expliquent à Jean-François qu’ils ont 10 jours pour trouver 5000 euros afin de payer la première tranche des travaux. Au total, c’est 12 000 euros qu’ils doivent sortir. Le brigadier Leroux trouve qu’effectivement la somme est importante. Il conseille au couple Boher de demande de l’aide à la famille ou à la banque. Jean-François doit payer les études de ses filles (Léa et Emilie). Sinon, il aurait prêté de l’argent à ses amis avec plaisir. Samia et Jean-Paul trouvent que sa proposition est adorable. Ils décident de contacter leur banque pour avoir une rallonge…

Samia et Jean-Paul se rendent chez leur banquier. Ce dernier sait que tout s’est bien passé pour leur crédit. Il a quelques amendes et demande aux deux policiers si c’est possible pour eux de les annuler… Samia apprend à l’homme qu’avec son mari ils doivent faire un autre crédit de 12 000 euros. D’après le tableau d’amortissement, il ne pourra pas leur accorder avant deux ans. Samia lui explique qu’ils ont des travaux imposés par la copropriété de leur immeuble. Le banquier explique à Samia et Jean-Paul qu’ils sont déjà au maximum du taux d’endettement. Les deux flics, qui sont fonctionnaires et clients de cette banque depuis de longues années, demandent au banquier de faire un effort. Malheureusement, ce n’est pas possible car « c’est l’ordinateur qui décide » dit-il. Jean-Paul lui explique qu’au commissariat c’est la même chose et qu’il ne peut donc pas faire sauter ses amendes.

Sur internet, Samia et Jean-Paul font des recherches pour obtenir leur crédit. Ils découvrent que le taux d’intérêt est à 12 %, trois fois plus que leur banque. Pour eux, c’est de l’arnaque. Toutefois, ils n’ont pas vraiment le choix. Ils décident quand même de lire les conditions avant d’accepter le contrat. Patrick demande aux deux flics de travailler plutôt que de gérer leurs problèmes personnels.

Jean-Paul téléphone à sa mère pour qu’elle lui prête de l’argent. Samia s’y oppose catégoriquement car la dernière fois que Philippe leur a avancé 35 000 euros pour payer l’appartement il a failli s’installer avec eux ! Samia et Jean-Paul ont déjà fait le crédit de 5000 euros sur internet au taux d’intérêt de 12 %. Ils ont besoin de 7000 euros de plus. Samia a envie de vendre une partie de ses meubles sur Le Bon Coin et de retrouver de petits boulots.

...

Prochain épisode

Episode 3244, jeudi 30 mars 2017

Alors que Laetitia apprend une nouvelle bouleversante, Baptiste et Emma découvrent ensemble une image qui les touche profondément. De...

 

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin