Vicky : Toute la vérité sur sa terrible histoire !

 

Vicky : Toute la vérité sur sa terrible histoire !

06 / 10 / 2015

Sans titre-47Frémont s’étonne que Luna ne lui adresse pas la parole dans la salle du petit déjeuner au Celeste. Il vient la questionner pour savoir ce qui lui arrive. Luna, qui est en train de faire de la comptabilité, demande à Frémont d’aller faire un tour… Le père de Céline pense que Luna lui en veut car elle pense que c’est lui qui a dénoncé Vicky (la réfugiée) à la police. Luna affirme que ce n’est pas le cas. Elle sait bien que c’est André Lorin, le client qui a proposé à Vicky de lui faire des faux papiers en échange d’une relation sexuelle qui a téléphoné aux flics. Frémont est soulagé.

Mme Legrand débarque à l’hôtel et annonce à Luna être à la recherche d’une jeune femme de couleur qui a disparu. « Mon mari et moi sommes très inquiets. C’est une jeune femme très fragile, qui n’a aucune famille sur Marseille. J’ai peur qu’il lui soit arrivé quelque chose » indique-t-elle. Mme Legrand n’a pas prévenu la police. Elle montre à Luna et Frémont une photo de Vicky. Ils affirment qu’ils ne l’ont jamais vue…

Plus tard, Luna monte voir Vicky dans sa chambre. Elle lui apprend qu’une certaine Mme Legrand est à sa recherche. Luna annonce à Vicky qu’elle a fait semblant de ne jamais avoir entendu parler d’elle… Luna dit que visiblement Mme Legrand était inquiète pour elle. « Quelle salope ! » lâche Vicky. Luna cherche à savoir ce qui se passe pour pouvoir l’aider. La jeune femme lui conseille de ne pas se mêler de cette histoire. Elle décide d’aller à la Mairie pour qu’on lui trouve un autre hôtel, dans une ville différente…

Sans titre-46Sur la place Mistral, Vicky tombe sur Mme Legrand. Cette dernière lui apprend que son fils, Yanis, pleure tous les jours depuis qu’elle est partie. Vicky s’en moque ! Mme Legrand balance à Vicky qu’elle n’a pas le droit de porter plainte contre son mari et elle. Vicky affirme qu’elle est obligée de le faire car ils se comportent comme des « salauds ». Mme Legrand balance à Vicky qu’elle doit respecter son engagement. Les deux femmes avaient un accord mais du jour au lendemain Vicky a décidé qu’il ne lui convenait plus. Mme Legrand menace Vicky en lui disant que si elle ne retire pas sa plainte, elle déclarera qu’elle lui a volé des bijoux ! « Ce sera ta parole comme la mienne et la mienne a plus de poids » balance Mme Legrand. Cette dernière prend Vicky par le bras et lui ordonne de la suivre au commissariat. La jeune femme parvient à s’échapper. Mirta observe la scène depuis le Bar et demande ensuite à Mme Legrand ce qui se passe… Cette dernière affirme que Vicky a tenté de lui voler son sac…

Lorsque Vicky revient au Celeste, Mirta et Luna l’interrogent pour connaître la vérité. Mirta a bien vu qu’elle a été menacée par Mme Legrand. La jeune femme explique « Je travaillais chez elle. Je faisais le ménage, les courses, la baby-sitter. Elle m’exploitait. Elle me payait le smic pour 10 à 12 heures par jour. Le problème c’était l’argent. Elle m’a dit qu’elle le verserait dans un compte directement mais j’ai fini par comprendre qu’il n’y avait ni salaire, ni compte en banque. Quand j’avais besoin de quelque chose, elle me donnait 50 euros ». Vicky ajoute « J’en ai parlé à une autre nounou au parc qui m’a conseille d’aller aux Prud’Hommes. Quand j’ai dit ça à Monsieur Legrand il m’a giflée et Madame Legrand m’a mis dehors en gardant toutes mes affaires ».

Vicky a honte d’avoir été l’esclave de ces gens pendant six mois. Vicky dit qu’elle a eu la chance d’avoir l’aide des services sociaux qui l’ont poussée à aller aux Prud’Hommes. C’est pour cette raison qu’elle a été logée au Celeste en attendant le jugement. Mirta et Luna sont certaines qu’elle va gagner. Elles trouvent que c’est honteux d’abuser des gens. Vicky révèle qu’elle est Française, comme ses parents, et qu’elle est née à Roubaix.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin