Anémone sauve Jeanne du tueur en série !

 

Anémone sauve Jeanne du tueur en série !

30 / 09 / 2015

Sans titre-39A l’hôpital, un inconnu vise un policier avec un taser (un pistolet à impulsion électrique) avant de rentrer dans la chambre de Jeanne (qui est dans le coma). Il installe Jeanne sur un fauteuil roulant et tente de l’enlever. Anémone arrive à ce moment là et l’empêche de faire ça… L’homme s’enfuit…

Sans titre-42Plus tard, Anémone explique à Patrick que le tueur voulait acheter sa fille. Elle n’a pas pu voir son visage. Anémone lui annonce que Stéphane qui était également dans le couloir a peut-être vu quelque chose. Patrick qui l’a déjà interrogé, ne sait rien de plus. La scène a été trop vite, il n’a rien remarqué… A propos du coupable, Anémone lâche « Il était habillé comme un jeune mais c’en était pas un ». Anémone est certaine qu’il a 50 ou 60 ans… Anémone est soulagée d’avoir annulé son dîner avec Eugénie pour venir voir Jeanne… Si elle n’était pas venue à l’improviste, le tueur aurait enlevé Jeanne… Patrick reconnaît qu’elle a eu beaucoup de chance. Jusqu’à nouvel ordre, Patrick a augmenté le dispositif. Le commandant Nebout jure à Anémone qu’il y aura deux hommes 24h/24 devant la porte de Jeanne.

Gabriel annonce à Anémone et Vincent que Jeanne n’a pas souffert de son agression. Son état est stable. Elle pourrait donc se réveiller dans les prochains jours. Anémone est heureuse d’être revenue à l’hôpital à l’improviste pour voir Jeanne et ainsi la sauver. Elle confie à Vincent qu’elle aimait son mari qui était plus âgé et qui voulait un enfant. Anémone avoue qu’elle ne voulait pas de bébé et que quand Jeanne est née elle la laissait tout le temps à des nourrices. Elle culpabilise beaucoup de ne s’être pas occupée de sa fille… Quoi qu’il en soit, Vincent la remercie de lui avoir sauvé la vie. Il promet qu’il n’oubliera jamais son geste…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin