Caroline pense que Patrick accuse Vivien à tort

 

Caroline pense que Patrick accuse Vivien à tort

10 / 09 / 2015

Sans titre-15Céline est en terrasse au Bar du Mistral avec Vivien. L’avocate sait qu’il va mal puisqu’il a passé la nuit entière dehors. Vivien lui explique qu’il boit pour oublier ses problèmes. Il lui annonce avoir été convoqué la veille par la police qui voulait lui poser des questions sur l’Enchanteur (le tueur en série). Céline demande à Vivien de ne pas faire confiance à Patrick qui fera tout pour le faire plonger. Céline a l’impression que Vivien fait tout pour retourner en prison. Elle aimerait qu’il se souvienne de ce qu’il a fait les nuits des meurtres…

Patrick convoque Caroline au commissariat pour lui demander son avis sur le dossier psychologique d’un suspect, Vivien. Caroline lui apprend que cet homme est son patient. Après avoir discuté avec Vivien la veille, Patrick dit avoir été très surpris par sa réponse. Il lui a dit qu’il pourrait être le tueur et qu’il n’a pas d’alibi. Caroline explique que Vivien est perturbé mais que ce n’est pas pour autant qu’il est coupable. Caroline affirme que ce n’est pas quelqu’un de violent. La psychologue accepte toutefois d’étudier un peu plus le dossier…

Au cabinet médical, Vivien confie à Caroline qu’il a souvent des trous de mémoire. Vivien dit qu’il était heureux jusqu’à la mort de sa mère. Quand Caroline interroge Vivien au sujet de son père, il panique. Il dit qu’il le voyait peu. Vivien explique que son père est devenu dépressif quand il s’est retrouvé veuf.

Patrick annonce à son équipe que Vivien est suspect car il était à Ouagadougou au moment des meurtres et il a une personnalité déséquilibrée. Le commandant Nebout ajoute qu’il n’a pas d’abili pour les soirs des drames. Il n’a pas assez de charges contre lui pour le placer en garde à vue. Patrick demande à ses collègues de reconstituer son emploi du temps pour savoir ce qu’il a fait les nuits du 30 août et du 7 septembre 2015.

Patrick passe voir Caroline au cabinet médical pour savoir ce qu’elle pense du dossier de Vivien. La psychologue dit que tout est cohérent. Caroline explique à Patrick que les crimes provoquent des émotions violentes à Vivien. Patrick pense qu’il est le tueur. Caroline conseille au commandant Nebout de ne pas trop se focaliser sur lui. Patrick a des éléments à charge. Caroline pense qu’il fabrique plutôt un coupable…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin