Une peluche retrouvée dans un entrepôt perturbe Samia

 

Une peluche retrouvée dans un entrepôt perturbe Samia

03 / 03 / 2015

Plus belle la vie

Samia, Jean-Paul et d’autres policiers sont en pleine intervention. Ils débarquent dans un entrepôt. Ils découvrent quelques personnes… Il n’y a aucune trace de drogues. La police retrouve simplement des matelas et des appareils pour réchauffer la nourriture. Jean-Paul ne s’attendait pas à tomber sur des sans papiers. Samia ne sait pas comment ils parviennent à payer le lieu car c’est 50 euros par semaine par tête et le propriétaire oblige à avoir six mois d’avance.

En interrogeant quelqu’un Samia est parvenue à avoir le nom du propriétaire… Jean-Paul part l’arrêter pendant que Samia fait la liste des gens qui dorment ici… Sur le sol, elle retrouve une peluche… 

Au commissariat, Jean-Paul annonce à Constance que le marchand de sommeil à tout avouer. Il est prof de droit à l’université. Avec son trafic, il s’est fait une petite fortune. Pour lui, il est quelqu’un de bien qui aide les gens dans la misère. Jean-Paul trouve que c’est un enfoiré. Samia arrive et remet la liste de tous les locataires. Il y en a une trentaine. Samia remet à Constance la peluche retrouvée sur place… Samia a envie de retrouver le bébé. Constance n’est pas d’accord et lui demande de passer à autre chose.

Le soir, alors qu’il est dans son appartement, Jean-Paul constate que Samia a gardé la peluche. Samia pense que la police n’a pas assez cherché dans l’entrepôt. Elle est persuadée qu’il y avait un bébé sur place. Samia remarque qu’il y a des traces de lait sur la peluche. Elle sait donc qu’elle a été utilisée…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin