Episode 2655, vendredi 26 décembre 2014

 

Episode 2655, vendredi 26 décembre 2014

25 / 12 / 2014

Plus belle la vie

Tandis que Stéphane se remet en question, Franck n’est pas prêt à entendre Blanche lui faire la leçon. De son côté, Jean-François digère mal son bide de Noël…

Cliquez sur lire la suite pour voir le résumé et l’extrait vidéo…

 

 

{literal}

{/literal}

Vincent, en GAV, ne regrette aucunement son geste envers Delport, il le méprise au plus haut point. Jeanne s’inquiète du sort de Vincent. Delport s’en sort sans blessures graves, et souhaiterait ne pas porter plainte pour éviter le scandale. Mais l’affaire est trop grave pour que la police s’en tienne là. Constance en veut à Sonia d’avoir échauffé les esprits, et refuse de collaborer. Jeanne vient voir Delport dans sa chambre, et affiche son profond mépris. Constance veut démasquer la taupe qui informe Sonia, et donne l’affaire à Patrick. Vincent est relâché, Patrick tente de lui faire contenir ses propos devant le juge et d’appeler un avocat. Il n’aura pas de comparution immédiate, mais tout de même un risque d’emprisonnement. Patrick et Jean-Paul soupçonnent un membre de leur équipe d’être la taupe… Le commandant Nebout suppose que c’est… Julio !

Franck doit annuler ses vacances avec Noé. Blanche est contrariée et le lui fait savoir. JF confie à Babeth qu’il a du mal à apprivoiser Noé. Franck annonce à Noé qu’il doit reporter leurs vacances. Noé lui dit sa déception : il le déteste ! Blanche accuse Franck, qui culpabilise suffisamment, de faire passer sa nouvelle femme et son boulot avant Noé.

Zoé en veut à son père d’avoir terrorisé Kévin la veille. Benoît plaide la cause de Stéphane auprès d’elle. Stéphane vient s’excuser auprès de sa fille, et essaie de se faire pardonner en offrant deux places de concert. Zoé s’énerve, il n’a pas à s’occuper de sa vie, elle fait ce qu’elle veut ! Stéphane en reste abasourdi.

1218580521.jpg

163965530.jpg

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin