Constance propose un drôle d'arrangement à Sonia

 

Constance propose un drôle d’arrangement à Sonia

08 / 12 / 2014

Plus belle la vie

Sonia retrouve Jeanne et lui annonce qu’elle en sait un peu plus sur la dernière nuit d’Elise. La journaliste lui apprend que, selon un témoin, Elise a quitté un bar avec un prof de FAC. Elle ajoute qu’Elise avait l’intention de passer la nuit avec lui même si elle trouvait qu’il était « un porc ». Sonia pense que l’adolescente voulait toucher le fond, comme elle le faisait en touchant à la drogue.

Jeanne se demande comment fait Sonia pour avoir des infos. Cette dernière avoue avoir une source très proche de l’enquête… (En réalité c’est Julio, le stagiaire du commissariat qui lui balance tout !). Jeanne accepte que Sonia écrive un article pour accuser Maxime…

A Phénicie, Guillaume découvre sur sa tablette un article sur Maxime qui se fait démonter par France Scoop. Vincent, qui connaît Maxime, confie à son ami que c’est une ordure, un escroc mais peut-être pas un tueur. Vincent sait que parfois les gens sont accusés à tort comme ça a été son cas il y a quelques jours. Vincent aimerait renouer avec Jeanne. Guillaume pense que ce n’est pas une bonne idée. Il conseille à Vincent de rester en dehors de sa vie, en tout cas pour le moment.

Patrick explique à Constance que Maxime nie toujours avoir couché avec Elise même si un témon affirme qu’ils ont quitté le bar ensemble. Patrick a envoyé la scientifique sur place dans le but qu’elle trouve de nouveaux éléments. Le commandant Nebout apprend à Constance que la presse continue à balancer des informations confidentielles sur l’enquête en cours. Il lui révèle que les journalistes savent tout sur la garde à vue de Maxime. En se connectant sur France Scoop, Constance retrouve un nouvel article de Sonia titré « Le professeur trouvait ses victimes sur le campus ». Patrick affirme qu’il y a une taupe au commissariat. 

Constance retrouve Sonia pour savoir qui lui a transmis les informations sur Maxime. Sonia protège sa source. Constance affirme qu’elle n’a jamais été une taupe et qu’elle lui a donné des informations dans le cadre d’un accord commun… La commissaire veut le nom de son informateur. Elle promet en échange de l’aider à nouveau… « Je vais y réfléchir. Je vous tiens au courant » lâche Sonia. 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin