Me Klebert assure la défense de Vincent

 

Me Klebert assure la défense de Vincent

28 / 11 / 2014

Plus belle la vie

En salle d’interrogatoire au commissariat, Vincent raconte à Me Klebert que Guillaume avait sauvé une amie de la drogue avec un sevrage sauvage voilà pourquoi il lui a proposé de faire la même chose avec Elise. Me Klebert aimerait que Guillaume vienne témoigner. Vincent explique que son ami n’est pas à Marseille en ce moment. Il dit qu’il n’y a aucun moyen de le joindre car il est parti marcher dans le désert avec sa compagne. Guillaume sera de retour d’ici une semaine et pourra confirmer les propos de Vincent.

Me Klebert est direct avec le patron de Phénicie. Il tente de savoir si Vincent était l’amant d’Elise. Ce dernier affirme que non. Me Klebert apprend à Vincent que la presse le clash sans cesse même si la police n’a pas d’éléments concrets sur lui… Me Klebert promet de faire de son mieux pour le défendre… Il conseille à Vincent de garder le silence… 

Plus belle la vie

Me Klebert dit à Patrick qu’il n’a rien qui justifie que Vincent soit encore au commissariat c’est pourquoi il lui demande d’arrêter sa garde à vue. Le commandant Nebout refuse de libérer Vincent qui est suspecté de meurtre. Me Klebert affirme que Vincent est parti à Digne dans une maison avec Elise dans le seul but de la sauver… Patrick affirme que Vincent n’a aucun alibi. Me Klebert réplique qu’il n’a pas de mobile non plus ! Rien ne prouve la présence de Vincent au domicile d’Elise le jour de sa mort. L’avocat apprend à Patrick qu’il a conseillé à Vincent de garder le silence… 

Patrick libère Vincent mais lui explique qu’il n’a pas le droit de quitter Marseille jusqu’à la fin de l’enquête. Il n’a pas le droit d’approcher Jeanne. Il lui est interdit de la contacter. Me Klebert confirme à Vincent qu’il doit se soumettre à certaines restrictions. Peu après, devant le commissariat, Vincent remercie Me Klebert pour son aide… Il culpabilise d’avoir caché à Jeanne qu’Elise était mal… Me Klebert propose à Vincent de déjeuner ensemble… 

Sonia passe chez Jeanne et lui apprend que Vincent a été libéré car la police manque d’éléments pour le mettre en examen. Sonia interroge Jeanne pour savoir si par le passé Vincent l’a déjà trompée. Jeanne confirme que oui, dans des circonstances spéciales. Elle fond en larmes et explique que si elle savait qu’Elise se droguait elle aurait pu la protéger…

Lorsque VIncent sort d’un restaurant, il se fait agresser par trois hommes qui ont appris dans les journaux qu’il était accusé du meurtre d’Elise et d’avoir eu une relation avec elle… Les mecs trouvent que Vincent est un pervers… Le ton monte entre eux… Vincent est passé à tabac… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin