Djawad accepte d'aider la police à coincer le meurtrier de Tanya

 

Djawad accepte d’aider la police à coincer le meurtrier de Tanya

14 / 10 / 2014

Plus belle la vie

Samia passe aux Belles du Mistral pour interroger Estelle et Djawad afin de savoir qui était au courant que Tanya avait des lettres dans son sac. Estelle annonce à Samia avoir montré le sac à un antiquaire pour avoir une estimation des objets qui se trouvaient à l’intérieur. Estelle voit mal le vieil homme la cambrioler et encore moins tuer Tanya. Samia dit qu’il a pu envoyer un homme de main. Désormais c’est le suspect le plus sérieux qu’a la police.

Samia apprend à Estelle et Djawad que sur l’une des enveloppes il y a un timbre hors de prix. Elle explique que selon Constance il vaut minimum 250 000 euros. Elle ajoute qu’aux enchères, ça peut encore monter… Estelle remet à Samia les coordonnées de l’antiquaire. 

Au commissariat, Jean-Paul explique à Constance qu’Estelle a montré le contenu du sac à l’antiquaire avant que les ennuis commencent. Constance est persuadé que l’homme, qui est un professionnel, a vu la valeur du timbre au premier coup d’oeil. Toutefois ce n’est qu’une hypothèse. Constance a besoin d’avoir une preuve. Jean-Paul propose à la nouvelle commissaire d’aller perquisitionner chez l’homme. Constance suppose que si ce dernier est l’agresseur, il s’est débarrassé du sac. Jean-Paul apprend à Constance que selon Djawad un homme suspect trainait la veille au soir sur la place du Mistral. Jean-Paul souhaite organiser un rendez-vous entre Djawad et l’antiquaire. Jean-Paul explique que Djawad est prêt à tout pour que le coupable soit arrêté et pour qu’Estelle ne soit plus en danger. Constance accepte que Jean-Paul face son plan… 

Plus tard, Jean-Paul dit à Djawad que la piste de l’antiquaire est sérieuse même si pour le moment il n’y a aucune preuve contre lui. Le lieutenant Boher explique à Djawad que Constance est d’accord pour monter une opération. Il ajoute qu’il faut que l’antiquaire fasse des aveux mais sans se méfier. Djawad comprend qu’il va devoir porter un micro. « Mais putain c’est pas mon boulot. Je suis pas flic ! » balance-t-il. Jean-Paul lâche « C’est le seul moyen pour qu’Estelle soit en sécurité ». 

Djawad annonce à Estelle qu’il va aider la police à coincer l’antiquaire. Estelle n’a pas envie que son homme prenne trop de risques. Djawad dit qu’il ne craint rien et ajoute que Jean-Paul va gérer l’opération. Djawad se sent responsable de la mort de Tanya.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin