Découvrez la vérité sur le trafic de médicaments à l'hôpital !

 

Découvrez la vérité sur le trafic de médicaments à l’hôpital !

03 / 10 / 2014

Plus belle la vie

Patrick demande à Babeth de l’accompagner au commissariat pour qu’elle voit Marco, le brancardier de l’hôpital qui a été arrêté pour trafic de médicaments. Babeth n’a pas envie mais Patrick insiste car pour lui c’est important. Il pense que Marco (ou son complice) est peut-être responsable de son accident. Emilie conseille à sa mère d’écouter Patrick.

Depuis qu’elle n’a plus de nouvelles de Yann, Babeth a l’impression qu’elle ne sera plus jamais heureuse. Patrick lui propose d’aller parler à Yann si en échange elle l’accompagne au commissariat… Emilie dit que l’important c’est qu’elle revoit Yann. Babeth accepte la proposition.

Au commissariat, Patrick interroge Jules Cartier. Ce dernier affirme qu’il ne fait plus de trafics depuis sa sortie de prison. Dans ce cas, Patrick ne comprend pas pourquoi des médicaments volés ont été retrouvés à son domicile. Jules Cartier dit que ce sont les siens. Il affirme les acheter sur internet pourtant Patrick sait qu’ils sont fabriqués en France. « Et alors, on peut acheter du matos français sur le net » lâche Jules Cartier. « Mais les médocs » réplique le commandant Nebout. Le mari de Babeth fait ensuite rentrer Marco, le brancardier de l’hôpital qui a lui aussi été arrêté pour trafic de médicaments. Jules Cartier affirme qu’il ne le connaît pas. Marco décide de coopérer avec la police. Il n’a pas envie de prendre pour les autres. Marco balance qu’il donnait la marchandise de l’hôpital à Jules Cartier. Il explique que lorsqu’ils étaient plus jeunes ils vivaient dans la même cité. Marco révèle que Jules Cartier s’est fait beaucoup d’argent sur son dos. Babeth observe l’interrogatoire avec Jean-François. Elle ne reconnaît aucun des deux hommes. 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin