Plus belle la vie, une série pionnière pour la visibilité homo et bi

 

Plus belle la vie, une série pionnière pour la visibilité homo et bi

30 / 08 / 2014

Plus belle la vie

Plus belle la vie est l’une des rares séries françaises à avoir mis en lumière des relations de couples de même sexe, à la télévision, à une heure de grande écoute.

Série extrêmement populaire diffusée du lundi au vendredi sur France 3, Plus belle la vie a contribué à changer le regard de la société française sur l’homosexualité.

Le lundi 4 avril 2005 au cours du 156ème épisode (saison 1) Thomas (Laurent Kérusoré) installé sur un banc dans Marseille embrassait ouvertement Nicolas, son compagnon de l’époque. Une rareté dans le paysage audiovisuel de notre pays où les personnages homosexuels ne se bousculent pas.

La série qui fête aujourd’hui ses dix ans tente d’injecter un peu de réalisme dans ses intrigues. On a ainsi vu le personnage de Thomas être victime d’actes homophobes. Et le vendredi 12 juillet 2013, Plus belle la vie a de nouveau été pionnière en mettant en scène le premier mariage gay, celui de Thomas et son nouveau chéri, Gabriel (Joakim Latzko). Une avancée que le comédien Laurent Kerusoré, qui est gay également dans la vie de tous les jours, défend.

Si Thomas est le seul à entretenir actuellement une relation amoureuse avec une personne de même sexe, la série a aussi donné à voir des relations entre femmes, puisque Céline (Rebecca Hampton) est bisexuelle. Elle a eu deux histoires avec des femmes (Virgine (Virgine Pauc) et Myriam alias Margot Faure) et cela fait quatre ans qu’elle sort avec des hommes.

D’après Thomas Robert, journaliste à Télé 2 semaines, les responsables de la série ont estimé que les relations de ce personnage avec d’autres femmes « ne fonctionnaient pas » et ont préféré y renoncer. En dépit de l’insistance des fans, la production ne s’est jamais exprimée à ce sujet.



...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin