Pour Irénée, le meilleur Mistralien est…

 

Pour Irénée, le meilleur Mistralien est…

08 / 08 / 2014

Plus belle la vie

Thomas, Roland et Frémont sont au bar du Mistral. Sur une tablette, ils consultent le blog d’Irénée, la journaliste parisienne venue pour écrire des papiers sur le quartier. La jeune femme balance que la déco du Select date du 19ème siècle. Elle ajoute que les tapis sont abîmés, tout comme le papier peint et qu’il y a des rats dans l’escalier. Frémont dit qu’il en a jamais vu. « Ce n’est pas parce qu’on les voit pas qu’il y en a pas » lâche Roland. Mirta débarque en pleine panique en disant qu’Irénée ruine sa réputation.

Mirta pense que Roland est content qu’elle fasse ça. Pourtant ce dernier affirme n’y être pour rien. Mirta jure sur la tête de Thomas que ce n’est pas lui qui a fait venir un dératiseur dans son hôtel. « Vous me laissez en dehors de cette histoire » demande le serveur. Mirta conseille à Roland d’aller voir Irénée pour l’obliger à corriger son article. Roland refuse car il pense que c’est Mirta qui a mis des piments dans les pieds paquets préparés pour Irénée. Roland accuse alors Frémont. Par la porte du bar, ils observent ensuite Elie en train de discuter avec Iréne… Ce dernier dit que le quartier est dangereux. Toutefois il affirme que ce n’est pas la faute des jeunes. Elie se présente à Irénée comme étant le meilleur coach sportif de Marseille. Il propose à Irénée de lui faire visiter la salle de sport et lui offre même une séance gratuite. Irénée accepte de passer quand elle a cinq minutes… 

Plus tard, Mirta s’excuse auprès de Roland de s’être emportée contre lui. Le patron du Mistral reconnaît également ne pas avoir été très agréable avec elle. Roland offre à Mirta une magnifique robe. La taille est un peu petite. Roland dit que sur internet on ne se rend pas bien compte des tailles. Mirta répond que c’est l’intention qui compte. 

Plus tard, Mirta, Roland et Frémont sortent des outils dans la petite cours près du salon Belles du Mistral. Ils décident de couper l’életricité pendant qu’Elie fait visiter son établissement à Irénée. Frémont affirme avoir vu Elie mettre des piments dans les pieds paquets de Roland. Il ajoute avoir attendu un peu pour le dire simplement pour voir Mirta et Roland s’accrocher… Irénée fait du tapis de course à la salle de sport. Elie est à ses côtés. Il fait croire à Irénée que Zidane a fait du sport chez lui. Pendant ce temps Frémont ouvre le boîtier et coupe le courant… Irénée tombe la tête la première sur l’appareil… « Mais qu’est ce que je vous ai fait à tous ? » demande-t-elle.

Elie accompagne Irénée à l’hôpital. C’est la troisième fois depuis son arrivée à Marseille que la jeune femme vient se faire soigner par Stéphane. Ils se rapprochent. Stéphane propose à Irénée de passer la soirée à ses côtés. Il l’invite à dîner, loin du Mistral… 

Thomas est avec Frémont, Roland et Mirta. Le mari de Gabriel apprend à ses amis qu’Irénée a écrit sur son blog qu’à Marseille il y a un quartier à éviter : le Mistral ! Elle explique que l’endroit est dangereux et que les habitants se médisent les uns des autres. Toutefois elle dit que parmi eux il y a quelqu’un de très bien : Stéphane, un infirmier des urgences. « Mais d’où elle a vu qu’il était Mistralien celui là ? » lâche Roland. Mirta trouve qu’elle écrit n’importe quoi sur son blog Irénée. A ce moment là des amateurs de sensations fortes téléphonent au Mistral pour réserver et prennent également plusieurs chambres au Select.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin