Mirta et Roland se prennent le bac avec une trotteuse

 

Mirta et Roland se prennent le bac avec une trotteuse

05 / 08 / 2014

Plus belle la vie

Irénée passe prendre une orange pressée au bar du Mistral. Elle trouve l’établissement vraiment charmant. Roland lui confie qu’il est là depuis toujours car le commerce appartenait à son grand-père. Il explique que lorsqu’il était enfant il jouait aux billets sur la place. Irénée affirme que le quartier est vraiment cool. Elle interroge le mari de Mirta pour savoir quelle est l’ambiance du Mistral en plein mois d’août.

Roland dit que c’est calme. Il trouve que la jeune femme est bien curieuse. En réalité, Irénée est journaliste. Elle débarque de Paris. Roland s’emporte contre Irénée car il sait que bien souvent les journalistes écrivent n’importe quoi. Roland lui fait comprendre que ça arrive qu’il y ait des incidents comme la nuit précédente (les coups de feu sur la place échangés entre le docteur Leserman et les hommes de main de Marc Saxon). Irénée aimerait prendre Roland en photo car elle le « trouve si Marseillais ». Roland le prend mal… Il lui demande partir…

Mirta est au téléphone en train de s’énerver car elle a commandé des ampoules pour le Select et elles n’ont pas encore été livrées. A ce moment là Irénée débarque pour prendre une chambre. Mirta lui demande de patienter. Irénée filme l’établissement avec son iPad. Cela ne convient pas du tout à Mirta. Elle termine sa conversation en urgence et demande des explications à la jeune femme. Elle apprend qu’elle est journaliste. Mirta est persuadée qu’Irénée souhaite écrire un papier sur la fusillade de la nuit précédente. Mirta affirme ne pas être mêlée à cette histoire. Irénée dit qu’elle fait simplement un reportage sur l’atmosphère du quartier… Mirta lui fait croire que l’hôtel est complet et la met à la porte !

Thomas annonce à Roland qu’il y a quelqu’un qui parle du Mistral sur internet : Irénée qui a un blog qui est très suivi. Roland aperçoit la jeune femme sur un banc devant le Select. Il confie à Thomas avoir mis Irénée à la porte du bar un peu plus tôt dans la journée. Thomas pense que ce n’est pas une bonne idée car son site est consacré aux voyages. Dans son premier article, Irénée démonte le quartier ! Elle dit que son arrivée était bien mauvaise à Marseille… « Tout ce qui est écrit sur internet reste des années » indique Thomas à son père. Roland part retrouver Irénée pour s’excuser pour son comportement du matin. Pour se faire pardonner, il l’invite à déjeuner. Irénée avoue à Roland avoir écrit un article pas très positif sur son commerce… Elle accepte ensuite de réaliser son portrait… Elie, qui fait les vitres au salon, entend la conversation… Il se rend sur internet et constate que le site d’Irénée est consulté par 250 000 personnes. Elie pense que ça peut lui rapporter des clients en plus… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin