Patrick s'inquiète pour l'avenir du commissariat

 

Patrick s’inquiète pour l’avenir du commissariat

23 / 07 / 2014

Plus belle la vie

Au commissariat, dans son bureau, Sarah montre à Constance comment sont rangés les dossiers. Constance s’étonne que Sarah garde des copies papiers alors que désormais tout est informatisé. « Ecoutez vous ferez comme vous voudrez quand vous serez en poste » balance l’ex compagne de Benoît. La jeune commissaire de 25 ans réplique « C’est certain ! ». A ce moment là Patrick vient demander à Sarah son accord pour utiliser un véhicule de fonction afin d’aller coincer un suspect. Sarah accepte. Elle ne peut toutefois pas l’accompagner sur le terrain. Sarah propose alors à Constance de le faire à sa place. Cette dernière est plutôt partante… 

Avant de partir du poste Constance met un gilet pare-balles. Patrick lui explique que ce n’est pas la peine. Constance affirme que dans le règlement il est bien mentionné qu’il faut en porter un. De son côté, le commandant Nebout refuse de le mettre. Par la suite, Constance constate que le véhicule n’est pas entretenu entre deux missions. Constance affirme que lorsqu’elle sera en fonction elle demandera plus de respect du matériel donné par l’Etat. 

Constance est en planque depuis plus de deux heures avec Constance. Elle en a marre d’être enfermée dans le véhicule. « Les gens qui passent leur temps à faire des statistiques dans les bureaux, je les emmerde ! » balance le commandant Nebout. Constance a envie d’aller aux toilettes, dans un café. « Personne ne sort d’ici » indique Patrick. Quand le mari de Babeth aperçoit le suspect, il sort son arme et tente de le coincer. Il demande à Constance de rester dans le véhicule. « Vous me prenez pour qui ? Vous allez arrêter de me parler comme à une petite fille sinon je vous colle un blâme ! » hurle Constance.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin