Mirta consulte la psychologue du Mistral

 

Mirta consulte la psychologue du Mistral

12 / 05 / 2014

Plus belle la vie

Jean-François prend un verre au comptoir du bar du Mistral. Mirta est à ses côtés. Roland lui propose de boire quelque chose. Mirta décide alors de prendre un café pour se réveiller car elle n’a pas fermé l’oeil de la nuit à cause de Roland. Elle l’accuse d’avoir bougé, de lui avoir donné des coups de jambes, d’avoir tiré la couverture et même d’avoir ronflé ! « En même temps, vous avez la chance de dormir tous les deux. C’est quand même mieux que d’être tout seul dans son lit » balance Jean-François.

Mirta dit qu’elle est à deux doigts de prendre une autre chambre. Roland, qui sait que Mirta prend des somnifères, comprend qu’ils n’ont pas d’effets sur elle. « Même avec une anesthésie générale… Dormir à tes côtés c’est impossible. Tout est de ta faute ! » lâche-t-elle. Cela ne l’amuse pas d’avoir des insomnies, même si Roland rigole. Jean-François lui conseille d’aller voir Caroline, la nouvelle psychologue du quartier, qui aurait peut-être une solution. Mirta n’a pas envie de raconter sa vie à une inconnue. Le brigadier Leroux avoue qu’au début aussi il ne voulait pas y aller mais pourtant il a changé d’avis car elle est très efficace. Roland conseille à Mirta d’écouter Jean-François… « Oh toi ça va ! » dit-elle à, son mari.

Plus belle la vie

Mirta débarque au cabinet médical pour voir Caroline. Immédiatement elle lui dit « Ce n’est pas pour moi, mais pour mon mari ». Dans ce cas, Caroline pense que c’est à lui de venir pour suivre une thérapie. Mirta lui confie que Roland a des nuits très agitées et qu’il est donc impossible de trouver le sommeil avec lui. Mirta explique que le soir lorsqu’elle éteint la lumière elle met beaucoup de temps à s’endormir. Même si elle est épuisée et qu’elle prend des médicaments, Mirta révèle qu’elle ne parvient pas à fermer les yeux avant 2 ou 3 heures du matin. La propriétaire du Select annonce qu’elle prend des somnifères tous les soirs depuis 3 ans sur les conseils de Guillaume. Caroline note le nom du médicament prescrit par son collègue. Elle dit que ce n’est pas bon de le prendre sur une trop longue période… Elle comprend également que Guillaume n’a pas parlé des effets secondaires avec Mirta…

De retour au bar de Roland, Mirta lui demande de préparer une tisane dépurative pour éliminer les substances toxiques. Quand elle aperçoit Guillaume elle n’hésite pas à lui dire que depuis trois ans il ne cesse de l’empoisonner avec ses somnifères. Mirta lui explique que Caroline lui a dit quels étaient les risques à long terme… Guillaume trouve que Mirta est de mauvaise foi car à plusieurs reprises il lui a conseillé d’arrêter de prendre des médicaments. Il lui demande d’être honnête. Mirta pense que Guillaume n’aurait jamais du lui prescrire des somnifères. Guillaume tente de lui faire comprendre qu’il lui a donné un dosage très faible. Cependant Mirta, qui ne parvient pas à dormir, en prend tous les soirs. Le père de Nathan trouve que c’est trop facile de faire n’importe quoi avec les médicaments et d’accuser le médecin. Avant de partir, il conseille à Mirta de prendre ses responsabilités.

Quand Guillaume entre dans son cabinet médical, il tombe sur Caroline en sous-vêtements. La psychologue est effectivement en train de se changer. Guillaume lui parle de Mirta. Caroline affirme qu’elle n’intervient pas l’arrêt du traitement de sa patiente. Caroline indique avoir simplement conseillé quelques exercices de relaxation à Mirta. Guillaume lui fait comprendre que lorsqu’ils traitent des patients de façon conjointe, ils doivent être en contact. Caroline l’écoute, se coiffe et se maquille. Elle invite le père de Nathan à une soirée mais il refuse…

Lorsque Roland arrive dans sa chambre au Select, il retrouve Mirta en train de faire des exercices de relaxation pour se détendre. Mirta annonce à Roland avoir balancé les somnifères à la poubelle. Elle dit qu’elle n’a plus vraiment confiance en Guillaume. Roland s’installe sur le lit pour lire le journal mais cela énerve Mirta qui ne parvient pas à se concentrer à cause du bruit du papier. Roland constate que Mirta s’énerve au lieu de se calmer.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin