Angelo entreprend d'assouvir sa vengeance

 

Angelo entreprend d’assouvir sa vengeance

03 / 02 / 2014

Plus belle la vie

Sarah, Jean-Paul, Patrick et Jean-Paul (un autre policier) sont en planque dans une voiture avec Stan. Ils se rendent ensuite dans un entrepôt dans lequel se trouvent des voitures. Deux hommes armés tirent sur les flics. Ces derniers ripostent. Sarah et Jean-Paul se font menacer par les voyous qui finissent par jeter leur pistolet à terre. La commissaire les embarquent au poste.

Au commissariat, Patrick interroge de nouveau Stan pour qu’il lui révèle ce qu’il faisait pour les Soriani. Comme il refuse de parler devant Roger Patrick balance lui même que l’homme a avoué qu’il volait des voitures de luxe qui était maquillées à l’entrepôt avant de partir en Afrique où elles étaient vendues. Stan confirme que c’est bien ça. Patrick tente de savoir quel maillon de la chaîne occupe Roger. Ce dernier indique être simplement le patron de l’entrepôt. Il affirme ne voir aucuns trafiquants. Il explique qu’une société lui balance un virement tous les mois sur son compte. Stan dit que cet homme réceptionnait les voitures. Roger refuse de parler des Soriani… 

A la villa des Soriani, Mathieu montre à Angelo une photo de Daniel Maréchal (de son vrai nom Daniel Calvani, le grand-père de Valentin) dans ses vignes en Afrique. Il a reçu l’image la veille au soir. Daniel qui n’a pas vu Daniel depuis 40 ans constate qu’il a pris un coup de vieux. Angelo annonce à Mathieu avoir commencé à travailler avec Daniel et avoue qu’ils étaient comme des frères. Mathieu dit que ça ne peut pas être Daniel qui lui a envoyé la lettre de menace car elle a été postée à Marseille. Angelo demande à Mathieu de montrer que les Soriani occupent toujours le terrain… Au même moment son téléphone sonne. Mathieu apprend que la police a débarqué dans leur entrepôt où se trouvent des voitures pour arrêter les deux gardiens. 

Angelo qui apprend que Céline a fait une fausse couche, décide semble n’avoir plus rien à perdre. Il décide de venger la mort de son fils et du bébé qui aurait du naître… Considérant que la police a brisé le code d’honneur qui régit ses rapports avec les truands, il entreprend d’assouvir sa vengeance, quel qu’en soit le prix à payer. 

Stan aimerait quitter Marseille mais Patrick préfère le garder sous le coude. Patrick promet de lui donner des billets pour l’étranger dès qu’Angelo sera aux baumettes. 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin