Comment Roland réagira-t-il face à une revendication pourtant légitime de Mirta ?

 

Comment Roland réagira-t-il face à une revendication pourtant légitime de Mirta ?

07 / 11 / 2013

Plus belle la vie

Thomas apporte trois petits déjeuner au Select pour les clients de l’hôtel. Mirta en profite pour lui parler du coût de revient du plateau… Le serveur confirme que c’est environ 2 euros. Mirta constate que Roland mène bien ses affaires… Mirta est persuadée que son époux se fait de l’argent sur son dos… Frémont qui sait que Roland vend le petit déjeuner 8 euros, comprend que le patron du Mistral se fait 4 euros de marge… Il apprend ensuite que Mirta ne touche pas un centime…

Frémont explique à Mirta que c’est plus de 22 000 euros de bénéfices que fait Roland chaque année… Mirta aimerait que ce soit elle qui gagne cette somme pour donner encore plus de valeur à son hôtel en cas de revente… 

Mirta passe au Mistral pour parler à Roland pendant le coup de feu et c’est très important ! Même si elle est mariée à Roland et que l’argent du Select et du bar vont dans la même bourse, elle souhaite tout de même penser à son commerce et à son avenir personnel. C’est pourquoi elle demande à Roland de lui donner 25 % sur la marge de ses petits déjeuner… Roland en a marre de supporter les obsessions de Mirta mais cette dernière refuse qu’il se fasse de l’argent sur son dos. 

Roland retrouve Thomas en cuisine pour lui demander des explications. Il ne comprend pas pourquoi son fils a raconté à Mirta que les petits déjeuner coûtent 2 euros. « Mais enfin, tu ne sais pas qu’avec Mirta tout est bon à faire des histoires » lance-t-il. Thomas reconnaît que pour une fois Mirta n’a pas vraiment tort… Pour le serveur du Mistral, grâce au Select, Roland empoche un bénéfice supplémentaire… Il pense que c’est normal que Mirta demande une part du gâteau… Roland décide de réfléchir et de faire une proposition à son épouse… 

Au Select, Roland s’excuse de s’être un peu emporté avec Mirta le midi. Il lui propose un nouvel arrangement. Roland accepte de partager 10 % de ses bénéfices. Pour Mirta, ce n’est pas assez ! Roland s’énerve une nouvelle fois contre son épouse. Désormais, les clients devront directement venir au bar pour le petit-déjeuner… Il refuse d’apporter les plateaux à l’hôtel… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin