Margaux découvre les joies de faire du quatre-roues sans moteur…

 

Margaux découvre les joies de faire du quatre-roues sans moteur…

04 / 09 / 2013

Plus belle la vie

M Layrac donne rendez-vous à Margaux devant le Lycée Vincent Scotto. Comme Margaux, qui pense que le prof d’histoire / géo est allé la balancer à Coralie au sujet des tweets postés, elle tente de lui crever les pneus de sa voiture. M Layrac décide alors de lui donner une leçon plutôt que de lui mettre des heures de colle le samedi. M Layrac oblige l’adolescente a passer une journée entière dans un fauteuil roulant comme lui. Margaux est obligée de se déplacer comme ça en cours, à la cantine, au foyer et dans la cour. Elle accepte la proposition du prof pour éviter de passer en conseil de discipline même si elle trouve ça débile.

Dans les couloirs du Lycée, Elise pousse Margaux, qui est dans le fauteuil roulant, à fond ! Elise adore ça et décide mettre d’essayer… Margaux constate que la punition de M Layrac sert à rien puisqu’elle s’amuse… Elle ne comprend pas quel est le but du prof… Quand il entend les deux jeunes filles éclater de rire et crier, Christophe sort de son bureau et demande ce qu’il se passe… Les adolescentes jurent que si elles utilisent un fauteuil roulant c’est à la demande de M Layrac. 

Plus belle la vie

Margaux et Elise s’amusent à faire le tour du quartier, toujours en fauteuil roulant. Margaux pousse sa copine. Seta, qui reconnait Elise, ex-petite amie de Jonas, vient pour savoir ce qui lui est arrivé. Elise lui fait croire avoir eu un accident de voiture avec son oncle qui avait trop bu… Margaux ajoute qu’il est mort sur le coup et que sa femme est défigurée. Seta trouve la situation terrible. Quand Elise éclate de rire, Seta s’énerve… Elle trouve la blague horrible ! Pour elle, on ne plaisante pas avec la maladie, la mort ou le handicap car il y a des gens qui souffrent. Seta fait la morale aux jeunes filles… mais cela ne sert à rien puisque Margaux et Elise repartent à pleine vitesse dans les rues de Marseille… 

En fin de journée, Margaux retrouve M Layrac en salle des profs. M Layrac lui demande de faire le bilan de ses heures passées sur un fauteuil roulant. Margaux confie qu’à part monter sur les trottoirs et descendre les escaliers tout va bien… M Layrac tente de savoir si Margaux a compris la leçon… La jeune femme pense que le prof a voulu lui montrer que la vie d’un handicapé est difficile mais ce n’est pas le cas… Il voulait simplement voir si d’ici le soir, Margaux changeait de comportement ou non… M Layrac fait comprendre à l’adolescente qu’il serait le même qu’il soit debout ou en fauteuil roulant… Il explique qu’il est pénible et parfois injuste car c’est sa façon de fonctionner et non parce qu’il est handicapé. M Layrac demande alors à Margaux d’arrêter de le juger… Margaux reçoit le message et promet de ne plus le faire…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin