Episode 2078, mercredi 10 octobre 2012

 

Episode 2078, mercredi 10 octobre 2012

09 / 10 / 2012

 

347478425.jpg

Photos.pngVoir la galerie-photo

TV.pngTous les épisodes

Facebook-Plus-belle-la-vie.png Twitter-Plus-belle-la-vie.png  

Résumé de l’épisode :

Jeanne s’inquiète de voir Elise insensible à son geste meurtrier, et déterminée à partir au lycée comme si rien ne s’était passé. Patrick explique à Babeth que l’enquête laisse à penser que Marc Saval était recherché pour plusieurs agressions sur mineures. Il pense qu’une victime a du se défendre. Jeanne commence à douter de sa fille, et cherche à comprendre sa réaction. Elle demande à voir Vincent, toujours aussi amoureux d’elle, pour réentendre ce qu’il pense d’Elise, menteuse et manipulatrice. Djawad se montre content et patient comme jamais avec les infirmières. Son expérience a changé sa vision de la vie. Babeth demande à Jean-François d’accélérer les analyses de l’arme du crime sans en parler à Patrick… Chez les Nebout, Babeth pense que les empreintes sur le couteau qui a tué Marc ont volontairement été effacées…

Samia boude. Elle finit par lâcher à Boher qu’elle est effrayée à l’idée d’accoucher et qu’elle aurait aimé qu’il fasse un effort pour surmonter sa propre peur afin d’être à ses côtés ! Laurence propose à Samia de leur faire des cours d’haptonomie à domicile. Samia est enthousiaste, et propose à Boher d’y participer. Boher se force à accepter pour être prêt le jour de l’accouchement…

A la fin du stage, Frémont félicite ses stagiaires pour leur effort, sauf Benoit, Louise, et Guy, qui n’ont pas surmonté leur addiction. Louise rempile pour une seconde semaine, mais Benoît ne peut financièrement se le permettre, malgré l’envie de rester à ses côtés. Grand prince, Frémont fait mine de proposer à Benoit de lui offrir une deuxième semaine de stage…

Replique.png

Les répliques bonus du jour : Samia à Thomas : « Euh non merci. Je dois déjà me farcir une poule mouillée, ça ira comme ça ».

Patrick à Jean-Paul : « Tu vois le cordon ombilical ce n’est pas comme une saucisse de Francfort ou une merguez tu sais. C’est chaud, c’est vivant, c’est un peu comme un serpent ».

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin