Michel Cordes : « J'ai joué plus de 200 rôles ! »

 

Michel Cordes : « J’ai joué plus de 200 rôles ! »

27 / 08 / 2012

2243072862.jpgDepuis le tout premier épisode de Plus belle la vie, le 30 août 2004, Michel Cordes incarne Roland, le patron du Mistral. Pourtant, il aimerait que le public de la série ne le confonde pas complètement avec son personnage comme il l’explique au journaliste du magazine Ciné Télé Revue.

Vous comprenez que des gens puisse être autant accro à une fiction ?

Je serais curieux de lire une étude psychosociale sur ce phénomène. Je croise que le feuilleton est un fait de société et nous, acteurs, on se rend compte au quotidien comme les gens y sont attachés. Il comble un vide affectif de plus en plus grand car nous vivons dans un monde qui représente une nouvelle forme de barbarie dans laquelle on tient de moins en moins compte de l’être humain.

Lorsqu’on incarne un personnage sur une aussi longue durée, ça devient comme une seconde nature ?

Non, ça continue d’être un personnage. Beaucoup de gens m’imaginent dans la vie, comme Roland. Je suis bien plus solitaire et ermite que lui, mais je peux avoir sa jovialité et je partage son humanisme. Il fait partie d’un moment important de ma vie professionnelle, mais je suis aussi un citoyen, un ami, un amoureux, un père. J’ai été longtemps auteur et metteur en scène dans un travail d’action culturelle et j’ai joué deux cents personnages. J’ai une formation d’ébéniste et actuellement je pratique pas mal la sculpture. Mais c’est ça, le phénomène médiatique : je n’existe qu’à travers ce rôle de Roland…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin