Episode 1667, mardi 01er mars 2011.

 

Episode 1667, mardi 01er mars 2011.

28 / 02 / 2011


http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Teasers/APXT-1667.wmv

347478425.jpg

Voir la galerie-photo.

Résumé de l’épisode :

Bilal vient féliciter Gaspard de sa future paternité. Quand il est sorti, Gaspard est triste d’annoncer à Sylvia que Chaumette le tient et qu’il va donc devoir vendre.

Johanna et Blanche trient les affaires de bébé de Noé. Elles reparlent de la première grossesse de Johanna et de leur réaction à l’époque.  Johanna est aux anges car cette fois elle va avoir un bébé avec un homme qu’elle aime.

Wanda s’excuse auprès de Thomas pour ce qu’il s’est passé la veille. Pour le remercier de ne pas lui en vouloir elle propose d’acheter un nouveau cadre pour sa peinture car le sien n’est pas très beau. Thomas accepte. Elle va ensuite dire à Frémont que Thomas refuse de se séparer du cadre.

Estelle taquine Djawad sur le fait qu’il a gardé ses chaussettes au lit car il avait froid.

Roland parle du tableau à Mirta. Il est certain qu’il a remarqué des différences la veille. Il pense que celui qu’il a vu chez Thomas est un faux. Mirta s’énerve, elle pense qu’il dit ça parce qu’il veut récupérer le tableau.

Vincent explique à Sylvia comment il tient Gaspard. Elle lui en veut de le faire chanter. Vincent tente de se justifier.

Rudy félicite Johanna pour sa grossesse. Il reconnait qu’il s’en est toujours voulu pour sa fausse-couche. Il y pense encore. Mais là de la savoir enceinte, ça l’a ému et il lui souhaite beaucoup de bonheur.

Djawad va voir Victoire car il a problème au pied mais il ne veut pas qu’elle en parle à Estelle. Victoire se moque de lui en évoquant une amputation mais en fait il ne s’agit que d’une mycose. Estelle doit être prévenue car c’est contagieux et qu’elle doit suivre un traitement préventif.

Roland revient du studio avec le tableau. Il recommence à dire à Thomas et Mirta qu’il est sûr que c’est un faux. En y regardant de plus près, Thomas per çoit aussi une différence. Mirta se souvient qu’au vide-grenier quelqu’un lui avait proposé 500€ pour le tableau. Frémont écoute leur conversation. Thomas pense que Wanda pourrait être derrière tout ça et que Frémont est au courant. Il lui demande et dit qu’après avoir insisté pour faire le ménage hier chez lui elle est revenue à la charge aujourd’hui en proposant de lui offrir un cadre et qu’il a accepté. Comprenant que Wanda s’est moquée de lui, Bilal décide de tout raconter à Roland, Thomas et Mirta.

Bilal parle à Sylvia qui lui laisse entendre qu’il ne doit pas trop s’emballer avec ce projet. Bilal pense qu’elle sait quelque chose.

Djawad propose un massage des pieds à Estelle et lui bande les yeux pour le faire. De cette manière il lui applique la pommade sans qu’elle ne s’en rende compte.

Wanda apporte le cadre à Thomas qui lui avoue qu’il a craqué sur un cadre et l’a déjà remplacé. Elle cherche à savoir ce qu’il a fait du vieux et il répond qu’il l’a jeté en sortant du magasin.

Charles présente Roland à Vinoy qui remet 10 000 € à ce dernier en échange du cadre. Pour récupérer l’original de son tableau, Roland est obligé de donné 2000€ à Frémont.

Estelle a les pieds qui gratte. Victoire les regarde et lui dit que c’est un effet secondaire de la crème. Estelle apprend alors la mycose de Djawad. Victoire lui conseille de ne pas lui dire qu’elle est au courant et de continuer de profiter des massages quotidiens.

Les ouvriers viennent voir Gaspard car ils sont inquiets. Gaspard n’a pas le temps de parler, il a rendez-vous. Les ouvriers insistent pour voir le contenu de sa mallette et découvre le contrat de vente. Ils demandent des explications et l’empêchent de partir.

Nathan rencontre Wanda en train de faire les poubelles. Elle dit qu’elle cherche un cadre pour un tableau.

Vincent tente de joindre Gaspard sans succès. Les investisseurs sont là. Vitreuil pense qu’il s’est fait roulé et que Gaspard ne viendra pas. Elle s’en prend à Vincent qui promet de faire regretter à Gaspard ce qu’il a fait.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin