L'interview exclusive de Muranyi Kovacs.

 

L’interview exclusive de Muranyi Kovacs.

31 / 10 / 2010

478035806.jpgMuranyi Kovas interprète Olga, une femme qui utilise Bunna comme esclave moderne dans sa maison.

Dans la série « Plus belle la vie », vous interprétez Olga : Que pensez-vous de ce personnage ?

Je pense que c’est un personnage très intéressant, très rigolo à interpréter car il est complexe. Ce n’est pas évident au départ d’imaginer qui ce cache derrière cette jeune femme apparemment sans problème.

Pouvez-vous nous en dire plus sur elle ?

Disons que je pense que c’est quelqu’un de beaucoup tourné vers elle-même et qui ne se rend pas à compte à quel point elle est égoïste et mauvaise.

Ressemblez-vous à votre personnage ?

Pas exactement, non (rires). Non, je ne suis pas du tout comme ça.

Ce qui vous plait le plus chez elle ?

C’est d’être si loin de ce que je suis dans la vie. C’est très amusant d’imaginer un personnage comme ça qui est si loin de soi.

Ce qui vous plait le moins chez elle ?

Ce qu’elle est humainement, ce qu’elle représente.

Comment voudriez-vous voir évoluer votre personnage ?

Alors là, bonne question. Je n’en sais rien… Ce n’est pas facile vos questions 😉

Vous êtes actuellement dans la série. Allez-vous y rester ? Tournez-vous actuellement ?

Non.

Aimeriez-vous rester définitivement dans la série ?

Non, je trouve ça très bien que justement il y ait plein d’histoires parallèles comme ça qui surviennent. C’est ça qui donne un peu de piment. Je pense que c’est bien qu’il y ait des personnages récurrents auxquels on s’attache et puis des guests autour d’eux. C’est bien d’avoir une valse comme ça. Que tout le monde ne soit pas là tout le temps.

Comment avez-vous été sélectionné pour participer à l’aventure « Plus belle la vie » ?

Par casting.

Comment s’est passé votre casting ?

Très bien, très agréablement. On a fait quelques scènes qui se trouvent avoir été retravaillées après mais qui se trouvent dans le scénario. Elles ont été réécrites après. J’avais des indications et après j’avais mon idée du personnage et voilà on a travaillé avec ça, très librement, joyeusement. C’était très sympa.

Votre première journée à Marseille, sur le tournage de Plus belle la vie : Vos impressions ?

Alors ma première journée de tournage… Il se trouve que c’était une journée très remplie. Je me suis rendue compte de la difficulté. D’abord il y avait énormément de texte à apprendre en très peu de temps, donc c’était un peu flippant, et puis après ça va très vite, donc du coup c’est très amusant puisque l’on passe d’une séquence à une autre extrêmement rapidement. J’avais jamais travaillé à une telle vitesse. C’était très formateur. J’étais pas mal impressionnée le premier jour.

Avec qui vous entendez-vous le mieux sur le tournage ?

Avec tous ceux avec qui j’ai travaillé. Le réalisateur était charmant, l’équipe technique, aussi, mon partenaire direct également, Bunna, Marwan, Luna (Anne Décis) et Boher (Stéphane).

En dehors de votre personnage dans PBLV, quel personnage aimeriez-vous interpréter ? (au théâtre, au cinéma…)

Justement plein. En plus, je joue essentiellement au théâtre, surtout en ce moment. Je suis en train de travailler sur la Démocratie en laboratoire au théâtre public et puis auparavant j’ai travaillé avec Marcel Bluwal pour France 3 sur un personnage qui évolue avant la guerre et après guerre. J’ai tout du moment qu’il y a un intérêt du personnage ou du scénario. Je suis très curieuse, j’aime beaucoup changer d’univers.

Quel a été votre parcours avant d’arriver sur Plus belle la vie ?

Long ! J’ai travaillé au théâtre, j’ai fait l’école de la Rue Blanche comme d’autres acteurs de Plus belle la vie d’ailleurs qui étaient avec moi, comme Jean-Charles Chagachbanian (Franck) : on était dans la même promo et puis Virgile Bayle (Guillaume) qui était la promo au dessus de moi, mais on a passé un an ensemble, ensuite un peu de théâtre, de télévision, de cinéma… Mais je travaille plutôt au théâtre et ces dernières années au théâtre subventionné plutôt que privé.

Vous êtes comédienne : Quel autre métier aimeriez-vous exercer ?

Juge.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Une évidence, très jeune… ça a été très simple 😉

Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

De rencontrer beaucoup de gens, de faire marcher ma tête, de sortir d’une vie qui n’est que la mienne, de raconter des histoires, de faire réfléchir les gens,…

Qu’est ce que vous a apporté Plus belle la vie ?

Une autre façon de travailler, un savoir faire différent, et puis sinon c’était très agréable à tourner.

Ce qui vous plait le plus : Le cinéma ou le théâtre ?

Ni l’un ni l’autre, j’adore les deux.

Avez-vous des projets professionnels en dehors de « Plus belle la vie » ?

Oui, tout à fait. Je suis au théâtre en ce moment. C’est un travail de recherche en public à Paris, qui s’appelle Espace de Démocratie(s). Ce sont des textes de philosophes. C’est un travail d’improvisation quotidien à partir de ces textes là. C’est un tout autre univers comparé à Plus belle la vie.

Regardez-vous la série à la télévision ? Que pensez-vous de la série de Plus belle la vie ?

 Non, malheureusement. Ce sont les mauvaises heures pour moi car je m’occupe de mes enfants, sinon je suis au théâtre. C’est difficile d’avoir une opinion car j’ai pas beaucoup eu l’occasion de la regarder, mais je comprends que les gens aiment la série car les personnages les accompagnent tous les jours. C’est incroyable le nombre de téléspectateurs chaque soir.

Pensez-vous que Plus belle la vie a représenté un tremplin pour le reste de votre carrière ?

Je n’en sais rien. (rires). Disons que c’est la première fois que je participe à une série populaire. Mais là, je ne sais pas, comme je fais une méchante…

Pour finir, avez-vous un message à transmettre à vos fans ainsi qu’aux internautes du site http://www.pblv-plusbellelavie.fr ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Muranyi-Olga.mp3

Et bien, je souhaite à tout le monde une belle vision de ces épisodes, j’espère qu’ils apprécieront l’humour de tout ça, mais aussi la cruauté dans le monde dans lequel ont vit. J’ai incarné celle qui agit mal mais évidemment je ne la cautionne pas bien que le travail ait été passionnant d’un point de vue du jeu pour une actrice. Je souhaite à tout le monde de passer de belles soirées avec Olga et son époux Jérôme.

 

Interview exclusive réalisée par Pierre Giacometti, Novembre 2010.

© http://www.pblv-plusbellelavie.fr.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin