L'interview exclusive de Frédérique Cantrel.

 

L’interview exclusive de Frédérique Cantrel.

26 / 10 / 2010

1419794157.jpgFrédérique Cantrel interprète Rosy dans Plus belle la vie depuis le début du mois d’octobre. Découvrez l’interview exclusive d’une comédienne très attachante…

Dans la série « Plus belle la vie », vous interprétez Rosy, une femme délicate, triste après sa séparation avec son mari Gérard. Que pensez-vous de ce personnage ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-1.mp3

Je l’aime beaucoup. C’est un personnage que j’ai aimé tout de suite. Je pense que ce personnage est un petit peu différent des autres. Je la trouve très touchante. En plus, il va y avoir une progression car là effectivement ça a commencé il y a quinze jours, mais le personnage de Rosy va évoluer, va changer, va montrer d’autres facettes. Je trouve que c’est un personnage attachant qui se bat, qui est dans la réalité de la vie. Ça arrive à plein de gens ce qui m’arrive à moi en tant que Rosy et je lui ai donné à la fois mon vécu et à la fois ce que me demandait le scénario, ce que me demandaient les auteurs en fait.

Ressemblez-vous à votre personnage ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-2.mp3

Non, non. Plus maintenant. J’ai vécu ça. Je sais ce que c’est, c’est terrible. J’en sais rien, mais c’est vrai que le personnage évolue mais est-ce que je ressemble à ce personnage ? Oui, on va dire, j’ai ressemblé à ce personnage. J’ai été quelqu’un qui s’est accroché qui a essayé de comprendre, qui a essayé de négocier, qui s’est trouvé en face d’une réalité terrible et qui a essayé de se battre jusqu’au bout, mais après dans l’évolution du personnage plus du tout, non.

Ce qui vous plait le plus chez elle ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-3.mp3

Sa capacité à se battre, à essayer de sauver un couple, et puis ce qui m’a plu en tant que comédienne c’est toute l’évolution du personnage mais je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher le plaisir des téléspectateurs. Après, ce qui m’a plu, en tant que comédienne, c’est tout ce qu’on m’a demandé, l’invention du personnage et toutes ces choses du personnage que je vais être amenée à faire.

Ce qui vous plait le moins chez elle ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-4.mp3

Son désir de tuer. Ça ça a déjà dû être diffusé donc je ne gâche rien, je crois que cet épisode est passé la semaine dernière. Son envie de se venger et éventuellement de penser au meurtre. Ça, ça ne m’est jamais arrivé.

Comment voudriez-vous voir évoluer votre personnage ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-5.mp3

Qu’elle soit encore plus surprenante, d’abord qu’elle s’en sorte bien, qu’elle émerge de toute cette souffrance qu’elle va rencontrer, et puis qu’on la trouve encore sous un autre jour, sous d’autres facettes et d’autres surprises. Mais, je ne sais pas si je reviendrai, parce que là, je vais m’en aller puisque j’ai fini hier de tourner. Donc, je sais où va atterrir Rosy, ce qui va lui arriver après on verra s’ils vont rebondir sur ça, s’ils en ont envie. Maintenant, je ne sais pas. Je fais confiance aux scénaristes.

Vous êtes dans la série depuis trois semaines. Allez-vous y rester ? Tournez-vous actuellement ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-6.mp3

J’ai fini de tourner hier mes dernières scènes et je suis diffusée jusqu’à mi-décembre, je pense à peu près. Je vais pas mal être là en novembre, après, il y a un petit moment où Rosy va disparaître puis va revenir pour ses dernières aventures.

Aimeriez-vous rester définitivement dans la série ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-7.mp3

Non, car c’est un peu compliqué. Je vis à Paris, c’est compliqué d’être à Marseille tout le temps. J’ai des attaches familiales à Paris et puis j’aimerais que ça m’ouvre des portes pour faire autre chose. C’est ce que je faisais avant, il m’est arrivé de tourner d’autres choses pour la télévision, mais je ne pense pas souhaiter être là définitivement. Revenir régulièrement, c’est sympathique, comme le personnage de Wanda qui est interprété par Pascale Roberts qui est une magnifique comédienne que j’adore, que j’ai suivi longtemps dans le temps et j’ai quelques scènes avec elle mais non définitivement non. En revenant régulièrement oui, En récurrente tout le temps, tout le temps, non car c’est extrêmement prégnant, » c’est un boulot extraordinaire qu’ils font tous, moi je les admire mais je crois que je suis trop ivre de liberté pour ça et de désir d’autres personnages, d’autres aventures… C’est quand même très prégnant.

Comment avez-vous été sélectionné pour participer à l’aventure « Plus belle la vie » ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-8.mp3

Ecoutez, j’ai fait mon premier casting il y a trois ans. Je n’ai pas été prise mais j’avais des retours extrêmement positifs et je me disais que ça n’avait pas marché pour cette fois-là, mais que ça marcherait pour la prochaine. Et régulièrement, tous les ans, je faisais un casting pour un personnage et puis on m’a dit « écoute on voudrait te garder pour quelque chose de plus important, on t’a trouvé bien, mais si ça pouvait être un personnage plus important, ce serait bien, donc tu ne t’inquiètes pas,… » Et puis, j’ai passé un casting cet été, au mois d’août, début août, Julien Grossi qui est directeur de casting, à qui je dois vraiment d’être là et que je remercie et que j’apprécie beaucoup en plus humainement, m’a rappelée en me disant que je pouvais venir le 04 août, je suis venue faire mon casting, le 09 on m’a appelée pour me dire que j’étais prise, j’étais folle de joie et le 17 j’étais à Marseille. Ça s’est fait très vite et grâce à Julien et à Johana qui sont les directeurs de castings, qui ont été persévérants et grâce aussi à Richard Guedj qui est coach et qui a donné aussi son accord. Ils sont plusieurs à décider. C’est un collège de décideurs donc voilà, il y a eu unanimité sur Rosy et ça a été un beau cadeau, un très joli personnage.

Comment s’est passé votre casting ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-9.mp3

C’était très bien, j’ai adoré. En plus, les scènes que l’on a passées en casting ont été modifiées et aucune n’existe dans la série, aucune des deux scènes que j’ai travaillées. On m’a donné des scènes à travailler, ce que j’ai fait et je les ai interprétées. A partir de là, le casting est parti à Marseille et la décision a été prise par ce collège dont je vous parlais.

Avec qui vous entendez-vous le mieux sur le tournage ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-10.mp3

Avec tout le monde, il n’y a pas de mieux. Avec tout le monde. La première scène que j’ai eu à interpréter, d’une part il y avait mon mari qui était nouveau comme moi et qui a été un partenaire absolument délicieux mais celui qui m’a vraiment donné la main, ma première scène, en plus je m’étais levée de bonne heure, c’était la scène où j’étais au restaurant et ou je faisais semblant de draguer Roland dans la série qui est donc Michel Cordes en tant que comédien. Il a été extrêmement généreux, gentil. Moi j’ai vécu un rêve. J’ai vraiment été bien accueillie : on m’a chouchoutée, c’est un vrai bonheur, je suis très triste d’avoir arrêté. En même temps, j’ai été gâtée pendant deux mois et demi, j’ai tourné pratiquement 20 épisodes, mais avec tout le monde. Moi j’ai surtout eu des scènes avec Michel Cordes qui interprète Roland, Sylvie Fleep qui interprète Mirta, Pierre Martot qui est un acteur magnifique, qui interprète Léo, avec également une autre des policières, avec Pascale Roberts… On va dire que j’ai eu une amitié particulière avec ma rivale en fait, Margot Faure qui interprète Myriam, c’était un peu privilégié, on travaillait ensemble nos scènes, on a bien accroché, c’est un peu comme si c’était m’a fille… Mais voilà, tous, je n’ai eu aucun problème, les équipes techniques ont été formidables, je n’ai pas pu toutes les remercier car j’ai terminé lundi et qu’on a des équipes différentes, avec des réalisateurs différents. Je me suis entendue avec tous les réalisateurs, il y en a certains avec lesquels je pense que l’on se reverra, les équipes de production sont magnifiques. Je n’ai pas de préférence, ça a été chaleureux, magnifique, complice, avec des moments de fous rires. Sylvie Flepp a été magnifique elle m’a accueillie vraiment bien. On a beaucoup de scènes ensemble, on était très complice. Moi, je l’aime beaucoup, c’est une belle comédienne, elle est généreuse et voilà. Il n’y a pas « le mieux », il y a « tout le monde ». Ça a été bien avec tout le monde. Ça se voit d’ailleurs, pour le peu d’épisodes que j’ai eu l’occasion de voir car moi je ne suis pas toujours à la maison à 20h10, comme vous le savez, je n’ai pas internet donc je vais le voir au cybercafé à Paris ou chez des copains et pour ce que j’ai vu il y a une vraie complicité, ça roule, ça va bien.

En dehors de votre personnage dans PBLV, quel personnage aimeriez-vous interpréter ? (au théâtre, au cinéma…)

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-11.mp3

Au théâtre j’aimerais interpréter la folle de chaillot, un jour quand je serais vielle je voudrais interpréter Harold et Maud, Maud étant une vieille dame qui vit sa dernière aventure chaste mais très chaleureuse avec un très très jeune garçon à qui elle transmet j’ai pleins de choses que je voudrais faire, là, vous me prenez de court. Au cinéma, je ne sais pas, j’aimerais interpréter plein de choses. J’aimerais bien avoir des rôles comme avait Simone Signoret ou Suzanne Flon ou Madame Girardot. J’aimerais jouer des choses aussi fortes que joue Jeanne Moreau . Plein de choses… C’est difficile comme ça, mais je suis ouverte à toutes les propositions. Peu importe que ce soit des rôles populaires ou des rôles de bourgeoise, d’avocate, de médecin,… et pas forcément des gentilles non plus.

Quel a été votre parcours avant d’arriver sur Plus belle la vie ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-12.mp3

C’est un vrai destin. Je n’ai pas eu une carrière facile. J’ai fais plein de choses à côté. Comme je vous l’ai dit, je double, j’ai fais de très jolies choses en doublage. La, par exemple, il y a un film qui s’appelle « Poetry qui est sorti il y a quelques semaines et dont je viens de faire le doublage en français pour le premier rôle principal. J’ai doublé la vieille Sophie dans « Le château ambulant » de Miyazaki, j’ai d’abord été élève au « TNP » et puis j’ai été au cours Florent, puis j’ai fait beaucoup de théâtre, un peu de télé, et puis plus rien, et puis j’ai moi même participé à la création d’une troupe de théâtre, un peu de recherches et de la radio beaucoup à France Culture, je suis une enfant de radio France, j’ai fais beaucoup de dramatiques à France Culture. Je continue d’ailleurs à faire des petites émissions sur FranceInter, des émissions qui passent le vendredi soir grâce à Patrick Liegibel qui est un producteur magnifique et Virginie Mourthé. J’ai tourné pour la télé, j’ai fait un petit peu de cinéma, pas beaucoup. Voilà, c’est un parcours difficile, compliqué, là, j’ai comme l’impression qu’une porte s’est ouverte grâce à Plus belle la vie. J’espère avoir des suites.

Vous êtes comédienne : Quel autre métier aimeriez-vous exercer ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-13.mp3

J’aurais aimé être chanteuse. J’adore la musique. J’ai beaucoup de copains chanteurs. J’aurais aimé être chanteuse, mais aussi avocate, médecin spécialiste et avoir la foi pour travailler dans des associations et plein de choses… Pas un métier en particulier et puis d’abord le mien. Si déjà j’arrive à finir cette vie en beauté, ça va être bien. J’ai vécu tellement de choses, que je crois que je peux interpréter plein de choses.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-14.mp3

Alors ça, je ne peux pas vous dire. Ça m’a pris à 7 ans, en colonie de vacances, j’avais une petite chanson à interpréter et je l’ai vraiment jouée. Après ça, en cours de littérature, j’apprenais des scènes par coeur, on me trimballait dans toutes les classes parce que j’étais un sacré petit personnage et puis j’avais décidé que c’était un passeport pour la vie. Je ne sais pas, je ne peux pas vous dire d’où c’est tombé. J’ai appris beaucoup plus tard que mon grand-père avait une troupe de théâtre, ma maman avait fait du théâtre à la paroisse protestante, c’était une bonne comédienne, et donc, j’ai fait du théâtre à la paroisse aussi avec Didier Sandre d’ailleurs, qui, lui, est devenu célèbre. Et j’ai toujours eu envie de ça. Pour moi, c’était une façon de m’échapper de la vie réelle et j’ai trouvé un passeport pour la vie, pour la société, il n’y avait pas de classes sociales. Les comédiens c’était à part, c’était interpréter des choses, sortir d’une vie un peu banale, d’une banlieue un peu compliquée. Je vivais dans le 93 moi, et voilà.

Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre métier ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-15.mp3

Les changements de personnalités, la capacité d’aller chercher des énergies, des forces, pour interpréter un personnage qui n’est pas forcément le sien. C’est notre investissement. C’est ne pas être soi-même et en même temps donner des choses qu’on connaît et qu’on a en soi. C’est donner des émotions, c’est aider le public à oublier pendant un moment lui aussi nos vies compliquées, surtout en ce moment, où l’on est dans des périodes pas faciles. C’est aussi jouer des choses qui permettent aux gens de s’identifier, de réfléchir, c’est la mission qu’a un comédien, au cinéma, au théâtre ou à la télévision d’incarner des personnages auxquels les spectateurs peuvent s’identifier parfois peut-être donner des solutions. Moi, des fois, quand je n’ai pas le moral, j’adore regarder des films car ils me font rêver, ils me font réfléchir, ce sont des faits de société. C’est être un témoin de son temps. C’est être meilleur.

Qu’est ce que vous a apporté Plus belle la vie ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-17.mp3

Du bonheur, la possibilité de montrer ce que je savais faire. Un joli personnage. J’espère que ça va plaire aux spectateurs. Une forme de reconnaissance de mes paires, un grand bonheur à jouer avec des gens que je respecte et que j’aime beaucoup. J’ai rencontré plein de gens, des rencontres avec des réalisateurs qui ne me connaissaient pas, que je ne connaissais pas, la discipline aussi, on tourne très vite. Etre tout de suite être là, apprendre les textes, travailler… Tout cela a été magnifique pour moi. Un beau souvenir.

Ce qui vous plait le plus : Le cinéma ou le théâtre ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-16.mp3

J’aime bien le théâtre. J’aimerais bien revenir au théâtre mais j’adore le cinéma, mais ce n’est pas facile car on attend beaucoup, on est beaucoup dans l’attente, on est à la fois très entouré, très chouchouté et très privilégié et en même temps, le temps de l’attente au cinéma… On ne sait pas tout de suite ce que ça donne, parfois ça sort un an après et puis parfois on est coupé au montage. Au théâtre, on ne coupe pas au montage. J’aime beaucoup beaucoup beaucoup le théâtre.

Avez-vous des projets professionnels en dehors de « Plus belle la vie » ?

 http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-18.mp3

Oui, mais tant que ce n’est pas signé, je n’ose pas en parler. Mais, oui, il y a des projets dans l’air. J’espère qu’ils vont se réaliser. Pour le moment à la télévision. Il y a aussi des choses que j’ai faites avant, des longs métrages, des courts métrages, des choses qui vont venir, qui vont sortir. Il y a de beaux projets. Et puis, il y a un spectacle que j’ai créé il y a très longtemps, que j’aimerais bien reprendre au théâtre. Peut-être que Plus belle la vie ça va m’amener à faire tout ça.

Regardez-vous la série à la télévision ? Que pensez-vous de la série de Plus belle la vie ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-19.mp3

J’en pense le plus grand bien. Et en même temps, je ne peux pas regarder tout le temps, car je n’ai pas le net alors je ne peux pas aller le regarder en podcast. Mais je la regarde dès que je suis à la maison. Je la regarde pour voir mon travail, très égoïstement en ce moment, je regarde ce que j’ai fait et j’ai ma première critique ou des fois je me dis « ha c’est bien ce que j’ai fait, je suis contente ». C’est très très prétentieux mais c’est vrai, il y a des moments où je suis contente de mon travail et puis y a des moments où je trouve que j’aurais pu faire mieux. Donc, je regarde dès que je peux. Je sais que début novembre je vais être beaucoup là, donc je vais essayer de me poser tous les soirs devant ma petite télé pour regarder tout ça. Mais j’aime beaucoup Plus belle la vie. Je le regardais avant et comme je suis une insomniaque, ce que j’avais loupé, je le regardais vers deux heures du matin, quatre heures c’est un peu tard, mais à deux heures, cela m’est déjà arrivé. Et puis j’aime voir comment les jeunes travaillent. Je suis admirative quand je vois comment on va vite. Je les admire d’être là depuis si longtemps et de donner, d’être toujours aussi généreux. J’aime beaucoup Laurent, qui joue Thomas, ce n’est pas facile non plus ce qu’il fait lui. Je connais Flavie aussi, la jeune comédienne qui joue Victoire, je la connaissais de Paris, et quand je l’ai trouvé là ça a été du bonheur. Je regarde aussi ce qu’elle fait. Je regarde à la fois avec un oeil de professionnelle et à la fois avec un oeil de spectatrice toute bête. Mais j’aime bien tout ce qu’ils font tous. J’aime bien Rebecca Hampton, qui joue Céline, j’aime beaucoup Vincent,… j’ai adoré travailler avec Cyrille que vous avez eu aussi en interview qui fait un joli personnage plein de malice et d’arrogance et qui est un compagnon de travail formidable, c’est un type formidable aussi. Voilà, je les regarde tous. Je ne regarde pas que moi quand même.

Pensez-vous que Plus belle la vie a représenté un tremplin pour le reste de votre carrière ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-20.mp3

J’en sais rien. Moi je le prends comme quelque chose qui va ouvrir des portes maintenant c’est un métier difficile. Je crois que oui, si je crois ce qu’on m’a dit, oui, maintenant on va se retrouver dans deux mois pour en parler. Je ne peux rien vous dire, c’est le début. Je me rends compte que j’ai eu des manifestations adorables à Paris, dans la rue, ça commence. Des gens qui viennent et qui me disent « ce n’est pas vous Rosy ? ». Il faut dire qu’à Paris je me balade un peu naturelle donc, apparemment, ils me reconnaissent quand même. Donc je n’en sais rien, on va voir. Vous connaissez la fable « Perrette et le pot au lait », elle rêve avec son pot au lait et puis avant d’arriver au marché il se casse le « pot au lait . Moi, j’ai appris à mon âge dans ce métier à parler des choses quand elles sont finies. Je crois que oui, maintenant vous savez… la vie c’est étrange des fois.

Quels sont vos loisirs ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-21.mp3

Je n’en ai pas beaucoup, mais la lecture, le cinéma, aller au théâtre, voilà.

Pour finir, avez-vous un message à transmettre à vos fans ainsi qu’aux internautes du site http://www.pblv-plusbellelavie.fr ?

http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Audios/Rosy-22.mp3

Si j’ai des fans déjà je les remercie beaucoup car ça aidera peut-être à ce que la suite soit belle. Belle, belle, Plus belle la vie… J’espère que le personnage que j’ai construit va leur plaire jusqu’au bout, j’espère que je vais les intéresser, les intriguer, qu’ils vont rester jusqu’au bout pour me voir, qu’ils ne seront pas trop tristes de la fin et que peut-être si je descends à Marseille on aura l’occasion de se rencontrer.

Et aussi…

Son dessert préféré : Le moelleux au chocolat.
Le ou les objet(s) dont-elle ne se sépare jamais : Des petits grigris, un petit ganesh en cuir que l’on m’a ramené de Mali et un petit ganesh en plastique avec une tête d’éléphant sur un corps d’homme et puis un Gremlins, Guizmo en peluche que j’amène partout avec moi, même sur le tournage.
Son plus beau voyage : Il reste à faire… Je voudrais aller en Toscane.
Son lieu préféré : Son quartier, le quartier Latin où j’habite.
Son film préféré : « Rencontre du 3ème type » de Monsieur Spielberg par exemple, mais il y en a d’autres.
Sa couleur préféré : Le blanc cassé.
Sa boisson préféré : Le champagne, les bons vins et à Marseille ma boisson préférée c’est le sirop d’orgeat.

 

Interview exclusive réalisée par Pierre Giacometti, Octobre 2010.

© http://www.pblv-plusbellelavie.fr.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin