L'interview d'Hélène Médigue (Charlotte), par France Soir !

 

L’interview d’Hélène Médigue (Charlotte), par France Soir !

15 / 06 / 2010

2000095951.jpgAprès avoir été écartée sans ménagement de la série, la comédienne va tout dire dans un livre.

La page se tourne peu à peu. Hélène Médigue, l’ex-Charlotte de Plus belle la vie accuse le coup de son éviction du feuilleton phare de France 3, après cinq années et demie de bons et loyaux services. La comédienne de 39 ans, mariée au comédien Samuel Labarthe et également maman des jumelles Louise et Jeanne, 8 ans, est aujourd’hui rentrée à Paris. Elle profite notamment de Mathilde, la petite dernière de 9 mois.

France-Soir : Avec Plus belle la vie, le divorce est-il définitivement consommé ?

Hélène Médigue : On va dire ça… L’issue, après cinq ans et demi de travail a été un petit peu triste. Mon éviction a été plus que brutale, d’ailleurs la presse ne l’a pas relayée dans sa vérité. J’ai appris seulement trois semaines après la naissance de ma fille que c’était terminé. Je comprends que l’on puisse se séparer des gens, mais après m’être autant investie, j’attendais que la production y mette un peu les formes. Là, ça n’a pas été très classe.

F.-S. La pilule a été difficile à avaler ?

H. M. C’est passé. Il faut voir cela comme une épreuve. Si on m’avait reconduite, je n’en serais peut-être jamais partie.

F.-S. Vous aviez d’ailleurs temporairement quitté le feuilleton ?

H. M. A deux reprises. D’abord trois mois pour organiser mon déménagement, puisque je me suis installée à Marseille avec mes jumelles Louise et Jeanne. Puis j’ai pris un congé de six mois. Mais j’ai tenu mes engagements. Je suis toujours revenue.

F.-S. Pensez-vous que ces départs ont eu une incidence sur les scénaristes ?

H. M. On n’a jamais eu une aussi bonne audience qu’après mon retour avec les cheveux coupés ! Franchement, c’est plus un règlement de comptes qu’autre chose.

F.-S. Ça vous arrive de regarder Plus belle la vie ?

H. M. Oui de temps en temps, mais je ne reconnais plus personne. J’ai encore des contacts avec Cécilia Hornus (Blanche) et (Anne Decis). Enfin, je suis passée à autre chose.

F.-S. Justement, c’est quoi ce projet baptisé Maris et femmes ?

H. M. Il s’agit de l’adaptation du film de Woody Allen dont j’ai acquis les droits pour le jouer au théâtre. La pièce sera montée fin 2010. Personnellement, je reprendrai le rôle de Mia Farrow.

F.-S. Qu’avez-vous fait depuis votre départ de la série ?

H. M. J’ai accouché, repris mes esprits, donc voilà, ça prend du temps. Je viens aussi d’écrire une biographie qui va sortir à la rentrée chez Flammarion. L’occasion de parler de mon parcours, du conservatoire de Paris à la classe libre du cours Florent, en passant par mes spectacles avec Robert Hossein ou Guillaume Canet. Et évidemment de Plus belle la vie.

F.-S. L’écriture a-t-elle été une thérapie ?

H. M. Non car j’ai fait dix ans d’analyse et que j’ai fini par me rencontrer. L’analyse ne guérit pas mais j’accepte mes peurs. J’ai longtemps été une petite fille qui observait le monde, qui était en dehors. Tout cela change. Mes enfants m’ont aussi appris à devenir parent…

Source : France Soir.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin