[Exclu Tvmag.com] : Laëtitia Milot, sa blessure secrète.

 

[Exclu Tvmag.com] : Laëtitia Milot, sa blessure secrète.

25 / 02 / 2010

1552692558.jpgLe 03 mars prochain, Laetitia Milot (Mélanie) sortira « Je voulais te dire… », un livre dans lequel elle raconte sa vie et ses blessures… Le site TvMag.com a interviewé la jeune comédienne pour en savoir plus… Voici un extrait de son interview.

Laëtitia Milot, quel a été le déclic pour passer à l’écriture ?

Je ne voulais pas une biographie classique. À 29 ans, je n’ai pas la prétention d’avoir assez de choses à raconter. Une amie journaliste m’a alors proposé de faire un livre d’entretiens.

Pour la première fois, vous évoquez le drame que vous avez vécu avec la disparition de votre premier amour, Yannis. Pourquoi ?

J’aurais pu faire tout le livre sur le sujet, mais mon but n’était pas non plus de tomber dans le mélo. Au début, je voulais garder ce secret pour moi. Et puis, je me suis dit que ce témoignage pourrait peut-être aider d’autres personnes. Ne serait-ce qu’en les incitant à ne jamais perdre de temps avant d’aller consulter un médecin.

C’est ce qui s’est passé dans le cas de Yannis ?

Nous étions montés à Paris. Yannis était très pris entre ses dessins, sa peinture et son travail de manager de restaurant. Tout a commencé par un bouton apparu sur le menton. Avec ses horaires impossibles, il a tardé à consulter. Mais dès le premier rendez-vous, il a dû passer un IRM. Le diagnostic est tombé : tumeur maligne. Nous sommes redescendus dans le Sud pour qu’il soit soigné au milieu de ses proches.

Vous racontez que Yannis, juste avant de fermer les yeux à jamais, vous a « confiée » à Badri…

Oui. Il n’y a que moi qui puisse le comprendre et l’entendre. Je sais comment Yannis considérait Badri. Il m’en parlait beaucoup et très positivement. Ce jour-là, il nous a regardés tous les deux. Les mots sont passés ainsi. Je comprenais son message, mais je n’étais pas en état de l’analyser tout de suite. Je n’avais alors qu’une seule envie, partir avec lui.

Aujourd’hui, après trois ans de mariage, vous emménagez près d’Aix-en-Provence ?

Oui, ce sera notre nid d’amour. J’espère que l’on pourra prochainement y concrétiser notre envie d’avoir un bébé.

Propos recueillis par Patrice Gascoin. Photo Ch. Lartige / CL2P / WPA

Couverture-TVMag-1204.jpg

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin