L'interview exclusive d'Olivier Szulzynger, le directeur de collection de Plus belle la vie

 

L’interview exclusive d’Olivier Szulzynger, le directeur de collection de Plus belle la vie

24 / 05 / 2009

1164540394.jpg

Olivier Szulzynger est le directeur de collection de Plus belle la vie. Il dirige l’écriture de Plus belle la vie et veille au respect de la ligne éditoriale…

Pouvez-vous nous expliquer votre rôle dans la réalisation d’un épisode de Plus belle la vie ?

J’étais directeur de collection. J’inventais les histoires principales et je dirigeais l’équipe d’auteurs.

Combien y-a-t-il d’auteurs sur Plus belle la vie ?

Une bonne vingtaine. 15 scénaristes sont nécessaires pour écrire une semaine de PBLV. Et bien sûr, il faut des auteurs supplémentaires à cause des vacances.

Depuis quand êtes-vous sur Plus belle la vie ?

De septembre 2004 à octobre 2007. Par ailleurs, j’ai écrit le prime de cet hiver.

Quels a été votre parcours jusqu’à Plus belle la vie ?

J’ai écrit notamment 3 sagas d’été avec Georges.

Comment devenir auteur ?

Il n’y a pas de règle. Il faut de la chance, de la souplesse, et du travail…

Pouvez-vous nous donner quelques mots techniques ?

Arche A, arche B, arche C, correspondant aux histoires A,B,C.

Comment préparez-vous le « Cliff » d’un épisode ?

Souvent on trouve l’idée du cliff, puis on remonte le cours de l’épisode. Trouver un bon cliff n’est vraiment pas évident.

Combien de temps avant la diffusion préparez-vous les scénarios ?

Trois mois.

Actuellement, vous n’êtes plus directeur de collection sur Plus belle la vie ?

Non. J’ai passé la main. Mais mon nom est toujours au générique de début avec les 3 autres auteurs créateurs de la série.

Êtes-vous content de vous être lancé dans l’aventure « Plus belle la vie » ?

Bien sûr. C’est ce que j’ai fait de plus intéressant en télé.

Lorsque vous écrivez une intrigue, au début de l’écriture, savez-vous déjà la fin de l’intrigue, ou écrivez-vous progressivement ?

Nous connaissons les grandes lignes de l’intrigue. Bien sûr, il nous arrive de bouger l’histoire en fonction des contraintes ou de l’inspiration.

Vous écrivez les intrigues de Plus belle la vie… Quelle est votre intrigue préférée parmi celles que vous avez écrit ?

Celle de Mélanie et Anthony (début de deuxième saison).

Y-a-t-il une intrigue que vous n’avez pas aimé ?

Oui, bien sûr.

Au début de la série, les scénarios étaient un peu « plats ». Lorsque vous êtes arrivé sur Plus belle la vie, avez-vous eu beaucoup de travail pour « redresser la barre » ?

On a fait front tous ensemble. C’était dur, mais exaltant.

Trouvez 5 cliffs par semaine… Est-ce évident ?

On s’y fait…

Qu’est-ce qu’un séquencier ?

L’histoire, sans les dialogues, racontée scène par scène.

Vous rendez-vous au studio, à Marseille, pour voir comment les intrigues sont mises en scène ?

Très rarement.

Vous servez-vous de l’avis du public pour écrire les intrigues ?

Non, pas vraiment.

N’est-ce pas trop difficile de se souvenir de tout ?

Oui, il est difficile d’éviter toujours les erreurs.

Pouvez-vous laisser un message aux fans de Plus belle la vie ?

Merci de nous suivre !

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin