L'interview exclusive de Julien Oliveri

 

L’interview exclusive de Julien Oliveri

18 / 03 / 2009

226833756.jpgJulien Oliveri interprète le personnage de Maxime, le fils d’Agathe dans « Plus belle la vie ». Découvrez l’interview exclusive du comédien.

Ressemblez-vous à votre personnage Maxime ?

Oui et non, je suis déjà éloigné de l’adolescence et Maxime est encore jeune. Néanmoins, dans « Plus belle la vie » on vit des situations très proches de la vie : relations amoureuses, relations avec les parents, relations amicales… on est donc amené à sans doute aussi servir le personnage avec l’expérience qu’on peut aussi avoir en dehors. Forcément on y met de sa personne.

Ce qui vous plait le plus chez Maxime ?

Son côté jeune et écorché. Impulsif. J’aime bien les scènes où il se défend d’être sentimentale.

Ce qui vous plait le moins chez Maxime ?

Je ne sais pas si il y a un point que j’aime moins. Il ment beaucoup et pour des raisons plus ou moins graves. Il ment pour ne pas décevoir, car il manque de confiance en lui. Mais ce n’est pas ce qui me plait le moins à jouer. Souvent on me dit encore que Maxime est trop dur avec sa mère… Je ne trouve pas quand on imagine son passé.

Comment voudriez-vous voir évoluer votre personnage ?

J’ai eu la possibilité de pouvoir le voir évoluer avec beaucoup d’intensité. Ses retrouvailles avec sa mère, son adaptation à une famille, sa rencontre amoureuse, la recherche de son père, son départ en Irlande… ça fait beaucoup de choses, donc le personnage est traversé et on y découvre des nouvelles choses. Maxime vient de venir en aide à Léo. Je ne sais pas comment je voudrais voir évoluer Maxime, je trouve que les auteurs ont toujours su lui donner de quoi avancer.

En ce moment, vous êtes de moins en moins présent dans la série… Pourquoi ?

Je suis rentré au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. J’ai donc des journées très remplies. Je n’ai donc plus de temps pour tourner dans « Plus Belle La Vie » où le rythme est très soutenu et demande une grande disponibilité.

Allez-vous revenir définitivement, ou allez vous faire des allers-retours ?

Pour l’instant, au vu de mon emploi du temps, je ne pourrais pas venir pendant 3 mois d’affilés. Voilà pourquoi je ne peux venir que de temps en temps.

Comment êtes-vous arrivé sur le tournage de la série ?

Comme la plupart des comédiens par un casting.

Avec qui vous entendez-vous le mieux sur le tournage ?

Mes partenaires de jeux sont les personnes avec qui je passe le plus de temps en tournage donc évidemment ça crée plus facilement des liens. En dehors, on se voit aussi souvent que possible sur Paris avec Franck Borde, Blandine Bellavoir, Valérie Baurens, Dounia Coesens…

Avez-vous une anecdote à nous raconter qui eu lieu sur le tournage Marseille ?

Pas vraiment. Le tournage va très vite. Il y a une bonne ambiance donc c’est souvent avec le sourire qu’on enchaînes les prises.

Vous êtes acteur : Quel autre métier aimeriez-vous exercer ? 

Je suis sur le point de donner naissance à mon premier film. Pour l’instant c’est encore au stade de projet et les choses avancent bien. Le métier de réalisateur commence à me passionner autant que celui d’acteur.

Qu’est ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Raconter des histoires, être proche des gens. Pour tout le monde c’est un peu différent mais on se rejoint souvent tous sur le même point : quelque part une faiblesse. Je n’ai pas eu d’exemple d’acteur ou actrice qui m’a révélé cette envie. J’ai eu la chance qu’on me donne la possibilité de faire ce que j’avais envie de faire et qu’on ma permis d’y croire. J’aime ce métier pour des milliers de raisons.

Ce qui vous plait le plus ; le cinéma ou le théâtre ?

Étant de plus en plus amené à voir beaucoup de choses je dirais que j’aime vraiment les deux pour des raisons très différentes. Le théâtre me passionne parce qu’il rend les choses dangereuses et uniques. Le cinéma me passionne aussi parce qu’il en résulte de la vision d’une image qu’on peut voir ou entrevoir à un moment précis de sa vie. L’image est outil qui m’inspire énormément dans les deux matières.

Avez-vous des projets pour l’avenir ?

Oui, plusieurs. Il faut gérer et savoir prendre son temps dans ses décisions pour ne pas vouloir être partout à la fois. Je sais que mes projets personnels sont aussi importants que les autres, il faut  laisser le temps au temps. 

Regardez-vous la série Plus belle la vie ?

Ça m’arrive, mais ça devient de plus en plus rare. Je me tiens souvent au courant de ce qui se passe avec ceux qui tournent toujours.

Que pensez-vous de la série ? Quelle est votre opinion ?

Mon opinion sur la série est très positive. Je trouve que la série s’améliore beaucoup en qualité d’image et d’intrigue. Le côté populaire et les personnages attachants, on sait que c’est ce qui marche et que c’est ce qui en fait le succès.

Pensez-vous que Plus belle la vie représente un tremplin pour le reste de votre carrière ?

Ce serait impossible de dire non. Déjà personnellement dans mon travail elle m’a permis de découvrir des tas de choses. D’être à l’intérieur d’une série tel que « Plus belle la vie » est une chance. Maintenant évidemment le reste de ma carrière c’est à moi de le construire. 

Avez-vous des indiscrétions sur les prochains épisodes du Mistral ?

Il se passe toujours beaucoup de choses dans le quartier du Mistral… je crains de ne pas avoir moi non plus toutes les informations ! (Rires)

Quels sont vos loisirs ?

 La lecture, la musique, le sport (quand c’est possible)…

Pour finir, un message à vos fans et aux visiteurs du site ?

Un grand grand grand merci. Je vous embrasse tous…

 

Mars 2009, interview exclusive – Propos recueillis par téléphone, Rachel,

Coordinatrice du site www.julienoliveri.book.fr.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin